×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Entreprises

    Afrique: Comment Alliances marque ses territoires

    Par L'Economiste | Edition N°:4427 Le 24/12/2014 | Partager
    Le groupe décroche son plus gros contrat de l’année au Cameroun
    L’offre «tout en un» séduit
    Premiers coups de pioche au Sénégal et en Côte d’Ivoire

    C’est l’un des plus gros contrats de l’année pour le développeur immobilier.

    Les travaux de réalisation du futur pôle urbain de Dakar ont été lancés en mai dernier. Le marché porte sur un investissement de 4 milliards de DH

    Alliances a décroché le week-end dernier un important deal avec l’Etat camerounais (voir aussi L’Economiste du mardi 23 décembre). En consortium avec Banque Atlantique Cameroun –un allié financier de taille– , le groupe immobilier marocain construira huit centres hospitaliers universitaires régionaux et 800 logements sociaux dans huit régions du pays. Le marché porte sur un investissement global de 3,2 milliards de dirhams, financés par Banque Atlantique Cameroun. L’opération englobe aussi la réhabilitation et l’équipement des plateaux techniques des hôpitaux généraux de Yaoundé et Douala, les capitales administrative et économique du Cameroun. Ce programme rentre dans le cadre du Plan d’urgence triennal initié par le gouvernement camerounais, dont l’objectif est de développer l’urbanisation et les infrastructures de la carte sanitaire de ce pays stratégique de  l’Afrique centrale. Sur le volet urbanisme, l’habitat social est devenu un impératif de la politique de logement du gouvernement local. La hausse des niveaux de vie et l’émergence d’une classe moyenne de plus en plus consumériste ont fait évoluer les besoins en logement. En face, l’offre « tout en un » développée par le groupe immobilier marocain est l’un de ses principaux arguments commerciaux.
    Le groupe immobilier est déjà un bon client pour les Etats subsahariens. La finalisation de ce contrat tombe en effet au moment même où les premiers coups de pioche sont donnés dans le pôle urbain de Diamniadio, un autre projet décroché par le groupe au Sénégal. Les premiers murs sortent de terre.

    Mohamed Alami Lazraq reçu par le président camerounais, Paul Biya, suite à la signature de l’accord de construction de 8 hôpitaux et de logements sociaux par Alliances pour le compte de l’Etat du Cameroun. Un projet de 3,2 milliards de DH
     

    Les travaux ont démarrée en mai dernier pour la réalisation de plus de 25.000 logements sur 375 hectares, dans une logique de mixité (logements sociaux, logements intermédiaires, immobilier haut standing). Montant du marché: 4 milliards de DH. Ce programme devrait se concrétiser en 4 phases sur une période de 6 à 8 ans. La promotion immobilière sur ce site sera assurée par Alliances ainsi que des promoteurs sénégalais. Outre la composante immobilière, ce pôle est amené à devenir une zone d’activité multifonctionnelle incluant des commerces, des ensembles artisanaux, des écoles, des équipements publics, culturels et hôteliers ainsi que des espaces dédiés aux sports et aux loisirs et de nombreux espaces verts. Le groupe est aussi présent en Côte d’Ivoire, où il devrait livrer, dès ce mois de décembre, la première phase d’un programme de 7.800 logements pour un investissement global de près de 2 milliards de dirhams. Cette première tranche est composée de 1.668 logements sociaux, entièrement vendus sur plan, pour un chiffre d’affaires global s’élevant à plus de 400 millions de dirhams. Ce projet n’est qu’une composante des interventions d’Alliances sur le marché ivoirien. Le développeur marocain a signé avec les autorités ivoiriennes une  convention pour  la construction et la commercialisation de 10.000 logements sociaux et 4.000 logements de moyen et haut standing à Abidjan.

    EMT Bâtiment s’active au Congo

    Les filiales du groupe sont aussi dynamiques. Au Congo, c’est EMT Bâtiment, filiale du groupe spécialisé dans la construction, qui y opère. Les travaux sont toujours en cours pour un programme de 250 unités d’habitation dans la commune de Kintélé. L’opération prévoit aussi la viabilisation d’un pôle urbain sur plus de 100 hectares, où seront développés 22 équipements importants comprenant, entre autres, un complexe sportif, 43 show-rooms, un centre de santé, une mairie et un hôtel. La réalisation de ce programme nécessite un investissement de plus de 2,2 milliards de dirhams.

    Safall FALL

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc