×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Entreprises

    Tourisme/CNT
    Abdellatif Kabbaj à la présidence

    Par L'Economiste | Edition N°:4427 Le 24/12/2014 | Partager
    Son mandat devrait donner plus de crédibilité au secteur privé
    Et réimpliquer les patrons dans la Confédération

    Abdellatif Kabbaj, président de la chaîne Kenzi, a piloté plusieurs fois les associations professionnelles comme le CRT de Marrakech et présidait la Fédération nationale des hôteliers. Il sera secondé pour son mandat de trois ans à la tête du CNT par Faouzi Zemrani, membre du Conseil régional du tourisme de Marrakech

    C’est sans surprise que l’Assemblée générale de la Confédération nationale du tourisme (CNT) devait porter à sa présidence le duo Abdellatif Kabbaj et Faouzi Zemrani, membre du Conseil régional du tourisme de Marrakech, le 23 décembre dernier. En effet, à l’heure où nous mettions sous presse, c’est la seule candidature qui avait été déposée pour piloter la CNT sur la base d’un consensus quasi général. Le duo Kabbaj/Zemrani, professionnels marrakchis, remplacerait donc Ali Ghannam et Fouad Lahbabi, président et vice-président délégué sortants pour un mandat de 3 ans. Il est surtout censé donner de la voix au secteur privé du tourisme, qui faute de mobilisation a perdu de son lustre. Et le défi du nouveau bureau de la CNT est justement de rétablir l’image de la Confédération et lui donner plus de crédibilité. Un des grands chantiers sur lesquels est attendu le nouveau bureau, la relance de la dimension patronale de la CNT, loin de l’image de «Confédération des directeurs ou des salariés». En clair, remotiver les patrons pour une réelle implication et transformer la CNT en véritable organisation patronale, défendant les intérêts des investisseurs. Et justement, avoir à la tête de la Confédération des leaders Abdellatif Kabbaj et un professionnel comme Faouzi Zemrani devrait fédérer l’ensemble des professionnels autour de ce projet. Conscient de cet enjeu, le nouveau bureau propose une nouveauté avec la création d’un Conseil consultatif du tourisme dans lequel siégeraient des personnalités contribuant ou ayant contribué au développement du tourisme. En marge du conseil d’administration, ils se réuniront chaque trimestre sur invitation du président afin d’accompagner la CNT dans toutes les grandes réflexions d’ordre social, économique ou environnemental. Le mandat de Kabbaj/Zemrani nouveau met aussi en priorité la mise en œuvre des engagements pris par le secteur privé dans le cadre du contrat-programme Vision 2020. Il s’agit entre autres du co-pilotage de la Vision 2020 avec la mise en place des organes de gouvernance prévus à cet effet: la Haute autorité du tourisme et le comité Azur 2020. Le binôme va aussi se pencher sur le chantier des fédérations métiers qui ont besoin de restructuration pour retrouver leur raison d’être, leur efficacité et leur légitimité dans l’écosystème touristique national. Enfin, il devra installer et accompagner les Fédérations régionales du tourisme, organes indispensables à la mise en œuvre des contrats-programmes régionaux. Un engagement pris en 2001 par l’ancienne FNT dans le cadre de la Vision 2010 et qui 14 ans plus tard n’a pas pu être tenu à ce jour.

    Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc