Brèves internationales

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:4189 Le 09/01/2014 | Partager

• Les touristes chinois dépensent trois fois plus que les Américains
En France, les touristes américains sont 8 fois plus nombreux que les visiteurs chinois. Pourtant côté shopping, les visiteurs de l’empire du Milieu se révèlent trois fois plus dépensiers.  Selon les chiffres de l’Observatoire économique du tourisme parisien, les touristes de la capitale débourseraient en moyenne 26 euros par jour pour leurs achats.
Les Américains dépensent seulement 19 euros devancés par les Chinois avec 59 euros par jour. Les champions sont donc les Chinois qui consacrent 34% de leur budget aux emplettes, suivis des Japonais (29%) et des Russes (27%). Les Américains se classent en bas du podium avec 13%  devant les Allemands et les Néerlandais, les Suisses (16%) et les Britanniques (9%).

• L’App store: plus de 10 milliards de dollars de ventes en 2013
Les ventes d’application mobiles ont dépassé les 10 milliards de dollars. Rien que sur le mois de décembre, plus de trois milliards d'applications auraient été téléchargées. Apple en a remis 30% aux développeurs, soit près de 7 milliards de dollars. L’App Store est devenu depuis cinq ans une manne financière pour le géant américain. La recette des ventes d’applications dépassent à elle seule le chiffre d’affaires généré par Apple sur l’ensemble de ses activités.
Les applications ont donc le vent en poupe. Ainsi, selon les chiffres de Gartner, les recettes totales générées par tous les magasins d'applications devraient atteindre quelque 23 milliards de dollars pour 2013. Toujours selon l’étude, Android a remporté la bataille des parts de marché dans les smartphones, cependant les utilisateurs d'Apple ont plus tendance à dépenser de l'argent pour des applications.
La publication des résultats trimestriels d’Apple est annoncée pour le 27 janvier.
Par ailleurs, le groupe américain n'a pas communiqué sur ses ventes d'iPhone et d'iPad depuis un trimestre. Selon les prévisions formulées en octobre dernier, Apple devrait réaliser le meilleur trimestre de son histoire, avec un chiffre d'affaires de 55 à 58 milliards de dollars, généré en trois mois.

• Les «filiales» d’Al Qaïda se déchirent en Syrie
Les djihadistes de l’Etat islamique de l’Irak et du Levant (EIIL) ont déclaré une guerre totale à leurs anciens alliés en Syrie (où ils ont perdu leur quartier général) et au gouvernement irakien. La mouvance est née en Irak, un an après la chute de Saddam Hussein, avant de créer une «filiale» en Syrie en 2012. Il mènent une guerre sur deux fronts : d’un coté, ils affrontent les différentes factions rebelles syriennes (modérés et islamistes confondues) et d’un autre ils engagent une offensive en Irak.
Les rebelles islamistes sont engagés dans des affrontements meurtriers contre l’EIIL. Les combats ont fait selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), au moins 247 morts, dont 228 combattants des deux bords et 46 civils. Cette guerre intestine entre rebelles profite au régime de Bachar El Assad et traduit aussi la rivalité entre les différentes puissances qui soutiennent ces groupes (Turquie, Qatar et Arabie saoudite).
En Irak, l’EIIL contrôle toujours son fief de Fallouja et certaines zones de Ramadi. «Ne déposez pas les armes, parce que si vous les déposez maintenant, les chiites vous réduiront en esclavage et vous ne vous relèverez plus», lance le porte-parole de la mouvance Abou Mohammed Al-Adnani. Des habitants des zones occupées ont commencé à chercher refuge dans la province voisine de Kerbala, fuyant les accrochages quotidiens entre insurgés et armée régulière.

• Israël : 10.000 migrants africains devant la Knesset  
«Plus de 10.000 manifestants se sont rassemblés avec l’autorisation de la police et dans le calme en face de la Knesset», a affirmé à l’AFP le porte-parole de la police Micky Rosenfold. La manifestation de demandeurs d’asile africains entrés illégalement en Israël, protestant contre la politique d’immigration de l’Etat hébreu, est à son quatrième jour.
Le président du Parlement, Yuli Eldstein, a pour sa part interdit l’accès à la Knesset à quatre représentants des manifestants invités à une rencontre par des députés. Ces demandeurs  d’asile dénoncent le refus des autorités d’examiner leurs demandes, ainsi que le placement en rétention de centaines d’entre eux.
Selon une loi votée le 10 décembre 2013, les immigrés clandestins peuvent être placés jusqu’à un an en centre de rétention sans procès. 
Dimanche dernier, plus de 30.000 d’entre eux avaient participé à une manifestation monstre dans le centre de Tel-Aviv, mais ils se sont heurtés à un niet du Premier ministre Benjamin Netanyahu qui a prévenu que leurs manifestations ne «serviraient à rien».
Les autorités israéliennes, qui estiment à quelque 52.000 le nombre d’Africains entrés clandestinement et encore en Israël, ont lancé une campagne ayant abouti au départ ou à l’expulsion de 3.920 Africains.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc