×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Méditel innove dans le mobile money

Par L'Economiste | Edition N°:3975 Le 25/02/2013 | Partager
Méditel lance le transfert d’argent par téléphone
Jusqu’à 2.000 DH par transfert, et 10.000 DH de retrait par jour
3.000 points de vente seront agréés Méditel Cash cette année

Le taux de pénétration du mobile est de près de 120%, alors que le taux de bancarisation atteint à peine les 52%. La téléphonie mobile peut ainsi représenter un excellent moyen de rapprocher les services bancaires de toutes les catégories de la population

C’EST une première au Maroc. Désormais, il est possible de procéder à des transferts d’argent de mobile à mobile, sans nécessairement être bancarisé. C’est le principe du nouveau service lancé par Méditel jeudi dernier, en partenariat avec BMCE Bank, baptisé «Méditel Cash». Un projet qui a nécessité, selon l’opérateur, un investissement de plusieurs dizaines de millions de DH et plus de 2 ans de travail. Méditel Cash relève du «mobile money» et non du «mobile banking», car tout le monde peut y accéder, même la population non bancarisée. En revanche, il transforme votre mobile en porte-monnaie électronique, qu’il s’agisse d’un smartphone ou d’un poste classique. «Pour ce projet, nous avons bénéficié de l’expérience d’Orange dont le service mobile money couvre 13 pays et 6 millions de clients en Afrique», indique Mohamed El Mandjra, directeur général. La filiale d’Orange, qui touche 98% de la population, dédie ce nouveau service à toute sa clientèle, sans exception. Pour y souscrire, il suffit de se présenter à une agence Méditel agréée muni d’une carte d’identité. Il en existe actuellement une centaine. D’ici la fin de l’année, leur nombre passera à 3.000. Il est aussi possible de recourir à quelque 50 agences BMCE Bank. Pour s’inscrire, il faut remplir un formulaire. Une carte SIM et un guide d’utilisation sont ensuite remis. Méditel Cash permet le dépôt gratuit d’argent, jusqu’à 20.000 DH. Il permet également le retrait, jusqu’à 10.000 DH par jour, et le transfert, dans la limite de 2.000 DH par opération. Sans compter la possibilité d’acheter des recharges, pour soi-même ou pour le compte d’autrui. Le retrait, qui peut s’effectuer dans n’importe quelle agence agréée, est facturé entre 3 et 16 DH, selon le montant concerné. Le transfert, pour sa part, peut coûter de 2 à 11 DH. La consultation du solde, elle, est gratuite.
Le service sera par la suite élargi à d’autres fonctionnalités, comme le paiement par téléphone, les retraits via les guichets bancaires ou encore le transfert d’argent à l’international qui sera possible dès cette année. Toutes les transactions sont cryptées et protégées par un code chiffré. Elles sont, également, à chaque fois, confirmées par l’envoi d’un SMS.
Cette nouvelle offre peut représenter une véritable manne pour Méditel. Surtout à l’heure où les prix sont cassés et les marges rétrécies. Selon les benchmarks réalisés par l’opérateur, ce service peut capter jusqu’à 40% des utilisateurs.


Ahlam NAZIH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc