×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Aéronautique: L’OFPPT monte en gamme

Par L'Economiste | Edition N°:3972 Le 20/02/2013 | Partager
1re promotion de mécaniciens d’entretien d’aéronefs
90 stagiaires sélectionnés sur 1.300 candidats

La toute première promotion de mécaniciens d’entretien d’aéronefs (MEA) vient d’être recrutée par l’OFPPT. Au terme d’un concours organisé le 9 février, l’Office de la formation professionnelle lance cette nouvelle filière au profit de 90 techniciens spécialisés retenus.
Afin de les sélectionner, le concours s’est déroulé en deux phases: un examen écrit et un entretien devant un jury composé de professionnels. Ainsi, sur les 1.285 candidats sélectionnés, 90 ont été admis dont  5 filles.
«Ce 1er contingent est composé uniquement de lauréats des établissements de l’OFPPT ayant justifié de pré-requis nécessaires pour cette formation de 12 mois, très réglementée au niveau international, qui demande un niveau d’exigence élevé, permettant d’obtenir une licence MEA catégorie A», affirme  Larbi Bencheikh, DG de l’Office.
Par cette opération, l’OFPPT entreprend la mise en place d’un pôle de formation performant, dédié au secteur de l’aéronautique, abrité par l’Institut spécialisé des métiers de l’aéronautique et la logistique aéroportuaire (ISMALA), créé en accompagnement de l’essor du secteur de l’aéronautique et du Pacte national de l’Emergence industrielle, selon les termes de Larbi Bencheikh.
Il s’agit de la mise en oeuvre de la convention OFPPT/RAM, signée le 8 février 2012, visant à développer un pôle de formation professionnelle initiale et continue des techniciens de maintenance aéronautique (TMA). 
A signaler que sur les 8.400 personnes employées actuellement  par cette industrie, près de 90% sont des lauréats de l’OFPPT, recrutés par les entreprises comme Creuset Maroc, EADS Maroc Aviation, Aircell Maroc, Sermp, Aéronautique Sefcam, Casablanca Aéronautique, ATI… Ils sont notamment diplômés dans les domaines de la chaudronnerie aéronautique, des matériaux composites, de l’ajustage-montage, de la mécatronique, de l’usinage sur machines à commande numérique, etc. Le démarrage de l’activité de l’usine de Bombardier la semaine dernière, qui recrutera 150 employés d’ici fin 2013 (cf. www.leconomiste.com), contribuera à coup sûr à assurer des débouchés pour les diplômés de cette nouvelle filière.
Rappelons que 1.500 stagiaires  seront formés annuellement (manufacturing et maintenance aéronautique) à l’Ismala, dont la première promotion vient d’être recrutée.

R&D: Appel à candidature

 

Le ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies lance pour l’année 2013 un appel à projets pour les instruments de financement «Intilak», «Tatwir» et «PTR» destinés à promouvoir l’innovation, valoriser la R&D et générer la propriété industrielle et intellectuelle au Maroc. Afin de   bénéficier de ces instruments de financement, les porteurs de projets doivent soumettre en ligne leurs dossiers de candidature sur le site www.cmi.net.ma. Les dossiers devront être déposés (format papier) au niveau du Centre marocain de l’innovation, sis au Technopark Casablanca, au plus tard le 19 avril prochain, à 16h30 pour les instruments de financement «Intilak» et «Tatwir». Par contre, les candidatures pour l'outil de  «PTR» sont ouvertes sur toute l'année 2013. 

Aziza EL AFFAS

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc