×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

CIH tourne la page des années noires

Par L'Economiste | Edition N°:3972 Le 20/02/2013 | Partager
Le chantier d’assainissement clos, selon le top management
L’historique ne devrait constituer que des revenus additionnels les prochaines années

 CIH doit la hausse de son résultat net à l’amélioration de son produit net bancaire, mais surtout à la forte hausse du résultat non courant. La performance de ce poste tient au dénouement favorable de certains des anciens dossiers. La banque dispose, selon le management, d’une masse importante de dossiers et d’actifs à céder, ce qui devrait alimenter positivement les résultats de 2013 à 2015

«Le dénouement en 2012 des dossiers en suspens avec les autorités nous a permis d’achever définitivement l’assainissement», a annoncé Ahmed Rahhou, président-directeur général de CIH, lors de la présentation des résultats de la banque le 18 février. La filiale de la CDG tourne définitivement une page noire de son histoire. En tout cas, les anciens dossiers ne devraient plus impacter négativement l’activité de la banque, soutient le management. Aujourd’hui, «CIH bénéficie de son activité classique, mais également de son historique qui est maintenant source de revenus», note Rahhou. L’ensemble des dossiers litigieux a été provisionné ce qui fait que les dénouements en faveur de la banque sont aujourd’hui des revenus additionn

els. Elle a récupéré 70 millions de DH l’année dernière. De plus, la vente des biens acquis dans le passé au titre de règlement de dossiers anciens a généré une plus-value de 30 millions de DH, a indiqué le management. La banque dispose encore, selon son PDG, d’une masse importante de dossiers et d’actifs à céder, ce qui devrait alimenter les résultats de 2013 à 2015. Les revenus attendus de ces opérations sont estimés à plusieurs centaines de millions de DH. D’un autre côté, la banque tire des ressources supplémentaires de son activité de recouvrement au profit de l’Etat. Celui-ci l’a mandatée pour recouvrer auprès d’anciens clients les prêts qu’il avait accordés en direct. «Nous avons collecté près de 200 millions de DH pour le compte de l’Etat sur les trois dernières années», révèle Rahhou.
L’intégration de ces revenus exceptionnels dans les comptes en 2012 s’est traduite par une forte hausse du résultat non courant de CIH. Il est passé de 30 à 148 millions de DH. Cela permet à la banque d’améliorer son résultat net de 10,5% à 447 millions de DH. La hausse de 4,2% du produit net bancaire (PNB) à 1,3 milliard de DH a également contribué à l’amélioration des bénéfices. La marge d’intérêts pèse 84% du PNB social. Au niveau des comptes consolidés, le PNB progresse de 17,7% à 1,5 milliard de DH. CIH a enregistré l’intégration globale de Sofac dans le périmètre de consolidation. Les profits, eux, s’établissent à 487 millions de DH, en hausse de 32,3%.
En 2012, l’activité commerciale s’est mieux comportée par rapport au marché. La banque a amélioré ses ressources de 5,1% à 23,6 milliards de DH avec un meilleur comportement des dépôts à vue. L’encours des crédits sains a progressé de 7,1% à 26 milliards de DH. La banque qui est exposée à 87% sur les crédits immobiliers a enregistré une hausse de 3,8% de l’encours à 22,5 milliards de DH. Le marché lui a enregistré une performance de 6,1%. CIH qui opère sa mutation vers une banque universelle a renforcé son activité sur les autres types de crédit. L’encours a augmenté de 32,5% l’année dernière à 3,3 milliards de DH. 

 

F. Fa

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc