×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Le gouvernement se met au teasing

Par L'Economiste | Edition N°:3610 Le 07/09/2011 | Partager
Un site d’informations pour lancer un débat national
Un site d’informations pour lancer un débat national
Le PJD dénonce une «précampagne électorale»

A peine lancé, le site d’informations Makassib.ma suscite déjà une vive polémique auprès de l’opposition

«CE qui a changé pour nous»! C’est en substance le message affiché par des opérations de teasing dans les grandes agglomérations. Derrière ce teasing, le gouvernement El Fassi innove en dressant le bilan des réalisations. Une opération séduction qui intervient à quelques semaines de la sortie du gouvernement actuel.
Et c’est Nizar Baraka, ministre chargé des Affaires générales et économiques, qui pilote cette opération. Une commission a d’ailleurs été constituée à cet effet. Elle est représentée par Ahmed Réda Chami, Khalid Naciri, Ahmed Akhchichine, Anis Birou… «L’objectif est de faire connaître aux citoyens les acquis réalisés par le gouvernement grâce à l’appui de la majorité, du soutien des partenaires économiques et même de l’opposition», affirme Nizar Baraka.
Concrètement, l’opération se décline à travers un portail dédié (makassib.ma) qui permet de recueillir et faire interagir les citoyens autour des principales réalisations et acquis. «Le but principal est d’alimenter le débat par des faits concrets dans un contexte précis où le Maroc a voté une nouvelle constitution. Une rencontre avec un ministre est prévue dans les jours qui viennent afin d’enrichir le débat», annonce Baraka.
Plus qu’un simple site d’informations, «Makassib.ma se veut un état des lieux. Le portail met en avant les actions réalisées et même celles qui ne l’ont pas été».
Formule inédite en matière de communication gouvernementale, le site est consultable depuis le 5 septembre. Il est destiné au grand public et s’adresse particulièrement à une cible jeune. Promotion du bilan gouvernemental oblige, l’opération a pour but de mettre en exergue les acquis sociaux (en termes d’éducation, de santé, d’habitat, d’emploi…) réalisés depuis 2007.
Chômage, pouvoir d’achat, moralisation de la vie publique, monde rural… tout y passe. Grosso modo, les réalisations sont présentées par le ministère, avec une introduction d’Abbas El Fassi sous forme de trois questions-réponses. Le bilan est présenté en arabe et en français. De surcroît, le site se démarque par une interface agréable et une lecture aisée.
Quant au coût d’une telle opération, motus et bouche cousue. De sources concordantes, des instructions fermes ont été données par la commission pilote pour que rien ne filtre sur le budget. Selon le PJD, cette opération a été facturée à plus de 12 millions de DH! «C’est scandaleux. Le gouvernement sortant est en train d’utiliser les deniers publics pour mener une précampagne électorale», s’insurge Aziz Rebbah, membre du Bureau politique du PJD. Selon Rebbah, son parti fera en sorte d’utiliser tous les recours possibles pour dénoncer ces relents de campagne.

Badr KIDISS (stagiaire ESJC) avec Amin RBOUB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc