×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie Internationale

    La dette US dépasse 100% du PIB

    Par L'Economiste | Edition N°:3589 Le 05/08/2011 | Partager

    LE Trésor américain a annoncé mercredi avoir fait passer la dette publique au-delà du seuil de 100% du PIB.
    Cette annonce fait suite au relèvement mardi par le Congrès du plafond de la dette. Selon le point quotidien sur les finances publiques publié par le ministère, la dette de l’Etat fédéral à la date de mardi a grimpé de plus de 238 milliards de dollars en une journée, pour atteindre 14.580,7 milliards de dollars et dépasser le PIB de 2010 (14.526,5 milliards).
    Le PIB de 2011 est toutefois parti pour être supérieur à ce total, selon la dernière estimation du gouvernement: l’activité de la première économie mondiale au second trimestre a correspondu à un PIB en rythme annuel de 15.003,8 milliards de dollars.
    Le Trésor avait atteint à la mi-mai le plafond légal de la dette publique, fixé jusqu’à mardi à 14.294 milliards de dollars. Depuis, il avait pris une série de mesures techniques pour se maintenir juste sous cette limite, en sortant notamment du total de la dette de l’Etat fédéral certains éléments qui y figurent d’ordinaire. Quelque 237 milliards de dollars de ces engagements ont été réintégrés à la dette mardi par les comptables du Trésor. Les Etats-Unis rejoignent le groupe des quelques pays dont la dette publique est supérieure au PIB, qui compte selon les données du Fonds monétaire international le Japon (229%), la Grèce (152%), la Jamaïque (137%), le Liban (134%), l’Italie (120%), l’Irlande (114%) ou encore l’Islande (103%).
    Les chiffres publiés mercredi confirment ce que disait l’exécutif depuis plusieurs mois: au soir du 2 août, le Trésor aurait été pratiquement à sec de liquidités s’il avait dû continuer avec le même plafond de la dette. La dernière fois que la dette publique brute des Etats-Unis a été supérieure à son PIB, c’était en 1947, dans l’immédiat après-guerre. Ce ratio avait décru jusqu’à 32,5% en 1981. Il n’était encore que de 64,4% en 2007, avant de s’emballer sous l’effet de la récession.

    A. E. H.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc