×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Un enfant sur six travaille dans un milieu nuisible

Par L'Economiste | Edition N°:1788 Le 11/06/2004 | Partager

. Rapport alarmant de l’Organisation internationale du travail Le monde célébrera le samedi 12 juin la 3e journée mondiale contre le travail des enfants. Cette année, l’Organisation internationale du travail (OIT) a choisi de centrer son action sur le travail domestique des enfants. Elle publie ce vendredi 11 juin à Genève un rapport intitulé «Coup de main ou vie brisée? Comprendre le travail domestique des enfants pour mieux intervenir». C’est un rappel à l’ordre pour mettre fin au calvaire vécu par ces petits êtres. «Les enfants qui travaillent chez les particuliers n’ont pas accès à la protection à laquelle ils ont droit; à la différence des autres travailleurs, ils vivent derrière des portes closes où personne ne peut assister aux abus commis contre eux ou à l’oppression dont ils sont victimes. Soyons vigilants!» rappelle l’Organisation. Comme beaucoup d’autres pays, le Maroc n’est pas épargné. Ce sont près de 1,5 million d’enfants âgés de 15 ans qui travaillent. Ce phénomène est répandu dans les milieux pauvres, à la campagne et dans les grandes villes. Pauvreté, échec scolaire et dislocation familiale sont les trois causes de ce phénomène. A rappeler que le nouveau code du travail a relevé l’âge minimum d’admission au travail de 12 ans à 15 ans, en plus du renforcement des sanctions en cas de violation.Pour célébrer cette journée, partout dans le monde, auront lieu de multiples événements, des discussions, des manifestations pour prévenir ou arrêter le travail domestique des enfants. Au Niger, par exemple, des enfants ont prévu de donner un spectacle de musique rap. Au Brésil, une «marche du moulinet» sera organisée: le petit moulin à vent, symbole de la journée, passera de main en main, d’une région à l’autre pour finalement rejoindre la capitale.Cependant, malgré ces efforts, le travail des enfants ne cesse d’augmenter. Les chiffres avancés par l’OIT sont alarmants. Aujourd’hui, un enfant sur six est employé à des travaux nuisibles par sa santé et son développement émotionnel. Ils sont 246 millions à travailler dont 73 millions ont moins de 10 ans. Selon l’OIT, aucun pays n’est à l’abri. On recense 2,5 millions d’enfants travailleurs dans les pays développés et le même nombre dans les économies en transition. Chaque année, 22.000 enfants périssent dans des accidents liés au travail. Le plus grand nombre des enfants qui travaillent âgés de 14 ans et moins, soit 127 millions, sont dans la région Asie-Pacifique.En outre, la plupart sont dans le secteur informel, sans protection légale. Par branche, 70% travaillent dans l’agriculture, la chasse et la pêche ou la foresterie, 8% dans le secteur manufacturier et 8% dans le commerce de gros, de détail, la restauration et l’hôtellerie. Alors que 7% sont dans les services communautaires et personnels, comme le travail domestique. Selon des recherches entreprises à l’échelle mondiale, les filles de moins de 16 ans sont plus nombreuses à être employées à des travaux domestiques qu’à tout autre forme de travail. Partout dans le monde, on commence de plus en plus à se préoccuper de cette forme d’exploitation des enfants. Par ailleurs, 8,4 millions sont prisonniers de l’esclavage, de la servitude pour dettes, de la prostitution, la pornographie et autres activités illicites. 1,2 million de ces enfants ont été victimes de trafic des êtres humains. Nadia DREF

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc