×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Tanger: Un nouveau centre pour mineurs en difficulté

Par L'Economiste | Edition N°:1857 Le 20/09/2004 | Partager

. Situé à Bni Makada, il assistera près de 400 jeunes de 4 à 25 ans. Il a coûté 22 millions de DH, dont près des deux tiers financés par la mairie de Madrid“Assadaka”, tel est le nom du nouveau centre pour assister les enfants en détresse qui a ouvert ses portes mardi dernier. C’est Abderrahim Harouchi, ministre du Développement social, de la famille et de la solidarité, en compagnie de Ana Botella, adjointe du maire de Madrid et épouse de l’ancien Premier ministre espagnol José Maria Aznar, qui ont présidé la cérémonie d’inauguration à Béni Makada.Ce projet destiné aux enfants en difficulté des quartiers défavorisés de Tanger, a été réalisé dans le cadre d’un partenariat entre l’Entraide nationale et une ONG espagnole pour la réinsertion des mineurs.Le centre, qui s’étend sur une superficie de 21.320 m2 dont 6.000 m2 couverts, a nécessité un investissement global de 21.959.000 DH financé à raison d’un tiers par l’Entraide nationale et de deux tiers par un collectif d’associations espagnoles et la municipalité de Madrid.Le projet comprend un espace de formation et d’insertion socio-professionnelle en électricité, mécanique auto, confection et hôtellerie-restauration. Ces services, qui bénéficieront aux jeunes de 13 à 21 ans en situation difficile, prévoient une formation mixte entre ateliers du centre et entreprises.Les jeunes n’ayant pas de niveau scolaire requis pour de telles formations pourront, grâce aux programmes adaptés du centre, avoir accès à une initiation professionnelle selon le procédé de la formation par apprentissage.Le centre, qui dispose d’une capacité d’accueil de 300 pensionnaires, offre aussi un espace d’hébergement pour les enfants sans familles, outre un espace d’animation socio-éducative ouvert aux enfants du quartier Béni Makada. Les enfants âgés de 7 à 14 ans y bénéficieront d’un soutien scolaire et d’animations ludiques, créatives, sportives et culturelles. Ali ABJIOU (avec MAP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc