×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Luxe: Pourquoi Cartier choisit le Maroc
Entretien avec Bertrand Fornas, PDG de Cartier monde

Par L'Economiste | Edition N°:1917 Le 15/12/2004 | Partager

C’était la soirée de la saison ce 13 décembre à Casablanca. L’ouverture de la joaillerie Cartier était aussi attendue que les premières hirondelles du printemps.Un cocktail très mondain a réuni toute la jet-set casablancaise et aussi r’batie et marrakchie, une occasion pour laquelle les dames arboraient bijoux et toilettes de luxe. Et pour la circonstance, c’est Bertrand Fornas, PDG de Cartier monde, qui a inauguré la boutique casablancaise en compagnie de la directrice associée Kenza Bencherki Daoudi. La très médiatique ambassadrice de charme de Cartier et néanmoins actrice, Monica Bellucci, n’était pas de la fête. En revanche, les deux vedettes nationales, le sportif Hicham El Guerrouj et la star académicienne Sofia Essaïdi, présents, ont accaparé toutes les attentions. De vraies panthères, égéries de la marque, amuse-bouches originaux, chanteuse et piano à queue, des bijoux pour le moins éblouissants… Entrée remarquée pour Cartier qui inaugure ainsi sa première boutique en Afrique. . L’Economiste: Qu’est-ce qui a motivé votre installation au Maroc?- Bertrand Fornas: Nous avons choisi d’être présent au Maroc parce que c’est un pays qui connaît un très fort développement et qui regorge de potentialités. Notre décision de nous installer au Maroc, n’a aucun lien avec la contrefaçon. D’ailleurs, il y en a de moins en moins concernant nos produits. Nous avons mis en place des moyens efficaces pour lutter contre ce phénomène et nous y avons même réservé de gros budgets.A Casablanca, il s’agit d’une franchise que nous avons conclue avec notre partenaire Kenza Bencherki Daoudi. Nous nous sommes choisis mutuellement et nous continuerons à travailler en étroite collaboration. C’est Bencherki Daoudi qui gérera cette boutique, qui répond aux normes internationales, et qui est aménagée de la même manière que les autres points de vente de Cartier à travers le monde. . Pourquoi le choix de Casablanca, alors que les grandes marques ont préféré s’installer à Marrakech?- Si nous avons choisi en premier lieu Casablanca, c’est pour nous rapprocher le plus possible de notre cible. Et nous ciblons la population marocaine active et non les touristes qui affluent en grand nombre à Marrakech. Nous pouvons les approcher dans leurs pays d’origine. Notre cible c’est en premier les Marocains. Mais cela ne veut pas dire qu’on ne pourrait pas s’installer à Marrakech. Au contraire, c’est une ville à fortes potentialités.. Quelle est votre cible? Et quelle catégorie de produits comptez-vous commercialiser au Maroc?- Notre cible est large. Nos produits sont destinés aux hommes et femmes qui ont du goût et qui aiment les belles choses. Toutes les lignes de produits de Cartier seront disponibles au Maroc, de la joaillerie aux parfums en passant par la maroquinerie et les accessoires. Nous avons des produits qui vont de 350 euros jusqu’à des millions d’euros. Par ailleurs, tout le monde rentre chez Cartier et a droit aux mêmes égards et à la même courtoisie. Nous tenons à notre concept “la boutique est comme une maison”. Chaque espace est conçu comme un salon au design moderne, éclairé par une lumière feutrée.. Quel est votre plan de développement au Maroc? D’autres points de vente sont-ils prévus à court terme? - Je ne peux pas vous dire qu’on ouvrira tant de boutiques dans tant d’années. Pour le moment, il faut nous ancrer à Casablanca. Et nous attendrons le développement de cette boutique pour décider d’étendre nos activités à d’autres villes. S’il y a d’autres opportunités qui se présentent, nous étudierons alors l’éventualité de nous installer dans d’autres villes.. Comment se qualifie Cartier et quelle est sa position par rapport à ses concurrents?- Nous sommes roi des joailliers et joailliers des rois. Nous sommes numéro 1 sur ce segment et numéro 2 en horlogerie. Pour faire face à la concurrence, nous nous appuyons sur des créatifs compétents jeunes et dynamiques, qui aiment leur maison et qui sont extrêmement solidaires, dévoués et audacieux.Propos recueillis par Nadia DREF

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]miste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc