×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Le Casa-Essaouira lancé à 750 DH aller-retour

Par L'Economiste | Edition N°:1910 Le 06/12/2004 | Partager

. Deux dessertes hebdomadaires relieront la capitale économique à la cité des Alizés . Nette progression du trafic intérieur réalisé par la RAMRoyal Air Maroc lance, en partenariat avec Régional Airlines, au départ de Casablanca, deux dessertes hebdomadaires à destination de la ville d’Essaouira. Le vol inaugural de cette ligne a eu lieu vendredi dernier.“L’handicap majeur du développement du secteur touristique et régional dans la ville d’Essaouira est en passe d’être levé, grâce à cette liaison qui permettra de désenclaver toute la région”, souligne un responsable de la RAM lors d’un point de presse organisé à cette occasion. Afin de promouvoir cette liaison, la RAM a mis en place des formules incitatives au niveau des horaires et des tarifs. “A 750 DH TTC aller-retour, le prix de lancement défie toute concurrence”, ajoute le responsable. Selon ce dernier, cette ligne a été étudiée en concertation avec les professionnels du secteur et les autorités locales pour tenter de trouver un produit qui corresponde aux capacités d’accueil d’Essaouira. . Fonctionner normalement hors festivalsPour les opérateurs touristiques de la ville, cette ligne est plus que nécessaire. “Elle réglera beaucoup de contraintes qui se posent pour la ville qui pourra fonctionner normalement hors festivals”, note Mostapha El Azza, président du Conseil provincial du tourisme d’Essaouira (CPTE). “Notre objectif primordial est de maintenir tous les vols à destination d’Essaouira, surtout celui en provenance de Paris. L’avenir touristique de la ville dépend de ces liaisons aériennes”, ajoute-t-il. Par ailleurs, à partir de juillet 2005, Royal Air Maroc va lancer la desserte internationale d’Essaouira au départ de Paris sur la base de deux vols directs par semaine. La compagnie a ainsi engagé des négociations avec des tour-opérateurs français en vue d’intégrer la destination dans leurs brochures. Cette action, menée en concertation avec les opérateurs touristiques de la région, a pour but de participer à la croissance touristique de la ville d’Essaouira au départ des principaux marchés émetteurs et d’accompagner la mise en oeuvre du plan Azur, dans le cadre de la stratégie nationale de développement du tourisme. Côté chiffres, le trafic intérieur Maroc réalisé par la RAM a progressé de 11% durant la période allant de novembre 2003 à septembre 2004. La compagnie a transporté près de 608.000 voyageurs à bord de ses vols intérieurs. Pour le seul mois de septembre 2004, la hausse a été de plus de 12% par rapport à la même période de l’année précédente. Ce développement résulte de la multiplication des offres de dessertes et de la densification des fréquences. Les dessertes de Marrakech, d’Agadir et de Fès ont connu les plus fortes évolutions de trafic avec respectivement +17,5%, +12% et +10,5%. Une meilleure desserte des provinces marocaines constitue un objectif essentiel dans la stratégie de compagnie nationale. Aussi, de nouvelles ouvertures de ligne pour l’année 2005 sont-elles à l’étude. Celle de la ville d’Errachidia sera ouverte le 24 décembre. Mohamed AKISRA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc