×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Education
La jeune fille, toujours discriminée

Par L'Economiste | Edition N°:1898 Le 17/11/2004 | Partager

. Près des 2/3 d’analphabètes dans le monde sont des femmes. Quarante et un pays ont réussi le pari de l’éducation pour tousLe taux net de scolarisation des enfants avoisine les 85% au Maroc d’après le Rapport mondial de suivi de l’éducation pour tous 2005 rendu public le 8 novembre dernier à Brasilia par l’Unesco. Les données de 143 pays sont analysées, parmi lesquels 83 en voie de développement. Globalement, le nombre d’enfants non scolarisés est plus faible qu’il ne l’a jamais été. En l’espace de trois ans (1998 à 2001), il est tombé de 107 à 103 millions. C’est déjà un pas en avant, mais ce n’est pas suffisant, concèdent les experts de l’Unesco qui reconnaissent les efforts accomplis mais estiment que la déperdition scolaire reste encore élevée dans nombre de pays. Beaucoup d’élèves abandonnent avant la cinquième année du primaire ou achèvent le cycle primaire sans maîtriser un minimum de compétences cognitives, à cause notamment des scolarisations tardives et des redoublements fréquents, expliquent-ils. Quarante et un pays (d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Amérique latine dont certains sont pauvres) ont atteint ou sont tout près d’atteindre le double objectif de l’éducation pour tous et de la qualité: ce qui prouve que la pauvreté n’est pas un obstacle insurmontable à des progrès rapides dans ce domaine, constate l’Unesco. L’institution se veut réaliste. Elle ne vise pas 100% mais une moyenne mondiale de 85% en 2005 et 87% en 2015. L’Unesco pose l’épineux problème de l’inégalité entre les sexes. L’organisation place au coeur de ses préoccupations l’évolution vers une plus grande parité dans l’enseignement. Les résultats du Maroc dans ce domaine sont plutôt mitigés à cause de la discrimination qui frappe la petite fille dans le monde rural. Il fait d’ailleurs partie du peloton de tête des pays où l’écart entre la scolarisation des garçons et celle des filles est encore important en compagnie du Pakistan. Le taux des filles n’atteint que les trois quarts de celui des garçons au moins”.Plus on monte dans le niveau, plus les disparités entre les sexes se creusent. Selon l’Unesco, elles sont encore plus criantes dans l’enseignement secondaire et supérieur. Parmi les 83 pays dont l’Unesco avait les données en 2001, la moitié ont réalisé la parité entre les sexes dans le primaire, moins d’un cinquième dans le secondaire et 4 seulement dans le supérieur. Près des deux tiers des analphabètes adultes du monde (64%) sont des femmes. Le problème est “l’effet quasi génétique” que ce fléau engendre: ce sont les enfants dont les mères ont un faible niveau d’alphabétisme qui risquent le plus de ne pas être scolarisés. Au Niger, 70% des enfants en âge de fréquenter l’école primaire dont les mères sont analphabètes ne sont pas scolarisés, contre 30% des enfants dont les mères indiquent savoir lire couramment. L’objectif de l’Unesco à l’horizon 2015 est d’améliorer de 50% le taux d’alphabétisation des adultes. Le monde compte près de 800 millions d’analphabètes adultes, soit 18,3% de la population adulte. Au Maroc, 41% de la population âgée de plus de 10 ans sont analphabètes, soit près de 10 millions de personnes. Voilà un taux d’analphabétisme considéré comme “grave” par l’Unesco. Petite consolation: on n’est pas les plus mal lotis. Sept analphabètes adultes sur dix dans le monde vivent dans 9 pays seulement (les plus forts contingents se trouvent en Chine, au Bangladesh et au Pakistan). Le Maroc fait partie du peloton de tête des pays où l’écart entre la scolarisation des garçons et celle des filles est encore important en compagnie du PakistanN. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc