×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Agadir: Un festival de musique pour faire oublier les ratés du passé

Par L'Economiste | Edition N°:1806 Le 07/07/2004 | Partager

. La fête se poursuivra jusqu’au 11 juillet avec trois scènes en plein air C’est aujourd’hui que démarre le festival d’Agadir, baptisé signes & culture Timitar. Du 7 au 11 juillet 2004, la capitale du Souss vibrera aux rythmes de la musique d’ici et d’ailleurs. Un concept retenu pour mettre en exergue l’ouverture de la ville sur l’international et sa culture plurielle. Organisé par le Conseil régional du Souss-Massa-Drâa et la wilaya de la région, l’événement bénéficie du soutien d’une pléiade d’institutions publiques et privées nationales. Pour cette première édition Timitar, Brahim El Mazned, directeur artistique de la manifestation, a fait fort. Sans aucun doute, la programmation de cette année fera oublier aux Gadiris et aux 500.000 visiteurs attendus les ratés des festivals précédents de la ville. Trois scènes en plein air ont été aménagées pour accueillir pendant cinq jours 37 groupes pour animer 37 concerts. C’est à l’artiste algérien Idir que revient l’honneur d’ouvrir le bal du festival. Il partagera ce soir dès 19h30 le plateau place Al Amal avec le chanteur, non moins connu dans la région, Abdelhadi Iggut du groupe Izenzarn. Selon Brahim El Mazned, les deux artistes n’en sont pas à leur première rencontre. D’autres musiciens et chanteurs venus de différents horizons se côtoieront pour s’inscrire dans le concept retenu de la rencontre qui se veut un mariage des musiques amazighes avec les sons métissés d’autres horizons. Dès le premier soir, sur un autre plateau, celui du Théâtre de verdure Rayssa Fatima Tabaamrant, une star de la région adulée par les Soussis se produira avec les artistes Nahawa Doumbia du Mali et Batoul Almarouani de Laâyoune. Les Ojos de Brujo, groupe espagnol, coanimeront ce soir également la scène Bijaouane située sur le front de mer avec les frères Akkaf de Rabat et le groupe Inerzaf du Souss. En marge de cette riche programmation artistique, les organisateurs du festival ont prévu durant plusieurs jours d’autres manifestations, un volet intitulé “festival Off”. Au menu, entre autres, exposition des peintres de la Fondation de l’artiste plasticien d’Agadir, exposition de photos des artistes Saïd Oubrahim et Robert Canault, pièce de théâtre, compétition de golf… les prochains jours promettent d’être animés. En raison des précédentes expériences peu convaincantes, ce festival est très attendu par tous. Le soin apporté cette fois par les organisateurs de cet événement qui ont fait appel à des professionnels, notamment sur le plan artistique et technique, laisse présager que la capitale du Souss va enfin avoir son festival.


Programme

■ Mercredi 07 juillet 2004Place Al Amal 19h30Idir (Kabylie-Algérie) Izenzaren Abdelhadi Iggut (Souss)• Théâtre de verdure 21 heures Batoul Almarouani (Laâyoune)Nahawa Doumbia (Mali)Rayssa Fatima Tabaamrant (Souss)• Scène Bijaouane 22h30Les frères Akkaf (Rabat)Inerzaf (Souss) Ojos De Brujo (Espagne) ■ Jeudi 08 juillet 2004Place Al Amal 19h30Rays Lahsen Akhettab et Rayssa Amina Demssiriya (Souss) Ittou et l’ensemble Taghbaloute Boom Shaka (République dominicaine- Jamaïque-Etats-Unis)• Théâtre de verdure 21h00Saïd Zerouali (Rif)Rose du désert (Agadir)Luis de la Carrasca (Espagne) • Scène Bijaouane 22h30Original Hip-Hop (Agadir) Boss Phobie (France-Maroc) ■ Vendredi 09 juillet 2004Place Al Amal 19h30 Tissent (Tata) Aglagal (Taliouine)Les maîtres tambours du Burundi • Théâtre de verdure 21h00Rays Lahoucein Amentag (Souss) Daqqa Roudania (Taroudant)Faiz Ali Faiz (Pakistan) • Scène Bijaouane 22h30Mouloud El Meskaoui (Errachidia) Electric Gypsyland (Allemagne- Roumanie- Bulgarie)■ Samedi 10 juillet 2004Place Al Amal 19h30L’kfifates de Houara (Houara)Abdelwaheb Hajjaoui (Khénifra)Cyro Baptista & Beat the Donkey (Brésil) • Théâtre de verdure 21h00Oumayma El Khalil Marcel Khalife et l’ensemble Al Mayadin (Liban) • Scène Bijaouane 22h30Ammouri Mbark (Taroudant) Moh Mellal (Ourzazate) Daby Touré (Mauritanie) ■ Dimanche 11 juillet 2004Place Al Amal 19h30 Rekba de Zagora (Zagora)Les Tambours de Tokyo (Japon) Les Tambours du Bronx (France)• Théâtre de verdure 21h00Horvath Gypsy Band (Hongrie-Iraq) Randy Weston (Etats-Unis)• Scène Bijaouane 22h30Orchestre Baobab (Sénégal)Oudaden (Souss).De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc