×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

«Mon programme, l’accord-cadre»
Entretien avec Othman Cherif Alami, président de Atlas Voyages

Par L'Economiste | Edition N°:1664 Le 17/12/2003 | Partager

. L’Economiste: Vous êtes candidat à la présidence d’une fédération où les agences de voyages sont relativement minoritaires. Quelles chances pensez-vous avoir?- Othman Cherif Alami: Comme tout candidat, je pense avoir des chances. Le soutien manifesté par différents professionnels et présidents d’association m’a finalement conforté dans ma candidature. Effectivement, les agences de voyages ne sont pas importantes en nombre parmi les votants. Mais ma candidature est celle d’un professionnel fédérateur de tous les métiers. Les hôteliers ou les restaurateurs l’ont bien compris. Mes fonctions au sein du groupe Atlas Voyages concernent, outre la gestion d’une agence de tourisme, le transport terrestre touristique. Mon expérience dans le domaine date d’une trentaine d’années. Ce qui me permet d’être au fait de manière permanente des attentes de l’ensemble de la chaîne touristique et à l’écoute des préoccupations.. Quel jugement porteriez-vous sur le travail effectué ces dernières années au sein de la fédération?- Il faut avouer que le travail effectué ces dernières années est exceptionnel. Grâce au travail acharné de son président et des présidents de l’ensemble des associations, la Fédération du Tourisme se positionne aujourd’hui en tant que leader stratégique de la vision 2010. Cette fédération doit continuer à être l’acteur principal de la mobilisation, de l’énergie et des ressources du tourisme marocain.. Autour de quels axes s’articulera votre programme si vous êtes élu?- Il s’articulera autour des actions prioritaires du contrat-programme Maroc 2010, avec une volonté d’achever la restructuration de la fédération et des différentes associations. Le maintien d’une fédération nationale est indispensable. L’objectif est de participer à la vision stratégique des régions et assurer une meilleure coordination des actions en matière d’investissement, de financement et de promotion. Et cela grâce à une structure performante et permanente. Bien entendu, le volet de la formation et de la fiscalité occupera également une place importante dans notre programme. J’ajouterai que ma contribution personnelle sera celle d’un fédérateur des différentes administrations, d’un capitaine d’équipe qui cherchera avant tout à traduire les décisions des assemblées plénières et du conseil d’administration et de permettre leur réalisation. J’espère, si je venais à être élu, avoir à mes côtés un comité puissant et être l’interlocuteur dynamique du ministère du Tourisme et des différentes associations pour réussir un partenariat exemplaire entre le secteur public et privé. Propos recueillis par Amale DAOUD

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc