×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1243 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1247 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Régions

Tanger: Les plages enfin libérées

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5868 Le 20/10/2020 | Partager
Ouverture en toute discrétion après sept mois de fermeture
Pas de nage ni de foot, mais la pêche est de nouveau permise

Après plus de sept mois, les plages de Tanger ont enfin pu accueillir leurs premiers visiteurs. La semaine dernière, sans annonce ni communiqué, les autorités ont commencé à laisser les passants accéder à la plage municipale et aux autres étendues de sable de la province.

tanger-068.jpg

La plage municipale de Tanger a accueilli ce dimanche plusieurs promeneurs et pêcheurs, avides de retrouver leur littoral, après sept mois de fermeture.  C’est la première fois dans l’histoire de Tanger que ses plages ont été fermées pendant la période estivale (Ph. Adam)

La nouvelle a commencé à circuler, sans que les habitants de la ville ne sachent si c’est un canular, nombreux ces derniers temps, ou une information véridique. En effet, l’accès aux plages est autorisé mais seulement pour des activités comme la marche. La nage et les sports collectifs, comme le foot, sont encore interdits.

Une autre activité favorite à Tanger, pêche à la canne qui est de nouveau, elle aussi, permise. Plusieurs amateurs de cette activité, s’y sont rués ce week-end avec comme spots préférés la rocade qui offre un endroit idéal pour cette pratique.

A noter que les appels pour l’ouverture des plages n’ont pas cessé depuis fin août alors que les cas de contagion avaient entamé une baisse stable à Tanger, afin de profiter des derniers jours de l’été au bord de la mer pour les plus jeunes. Tanger vient de passer en effet le premier été de son histoire sans plages et sans possibilité (légale en tout cas) de partir en vacances en dehors de la province.

Non loin de là, les plages de Ksar Sghir par exemple étaient ouvertes et l’excès de zèle de certains agents d’autorité les a même conduits à refouler tout porteur d’une carte d’identité tangéroise, selon plusieurs témoignages sur les réseaux sociaux.

mer-068.jpg

Alors que la baisse du nombre des cas à Tanger se confirme, la ville et ses habitants continuent d’attendre une reclassification en zone 1 afin de pouvoir respirer un peu et pouvoir voyager en toute légalité. Tanger est en effet depuis plusieurs semaines sous le seuil des 20 cas pour les 100.000 habitants sans que son statut n’ait varié jusqu’à maintenant.

Il y a peu, les barrières et les restrictions imposées à certains quartiers avaient été levées permettant une circulation sans entraves au niveau de l’ensemble du territoire de la préfecture.

De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc