×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

L'effet Covid sur la santé mentale

Par Karim Agoumi | Edition N°:5849 Le 23/09/2020 | Partager
Les résultats d'une récente recherche dans le contexte marocain
56% des sondés ont souffert d’insomnies et 35,6% ont présenté des symptômes dépressifs

L’expérience du confinement a grandement impacté le sommeil des Marocains et augmenté leur niveau de stress. Une recherche récente(1) le confirme. Celle-ci révèle que près de 56% des sondés ont souffert d’insomnies, contre 18,6% pour l’ensemble de la population avant la période de confinement. Soit une différence notoire de près de 37,4 points.

sante-mental-049.jpg

L’insomnie, l’anxiété et les symptômes dépressifs se sont sensiblement aggravés durant le confinement. Le taux d’insomnie parmi la population a, par exemple, gagné 37,4 points

La recherche a également révélé un taux d’anxiété non négligeable de près de 29,5%, alors que celui-ci est habituellement situé à 4,5%. Autre constat préoccupant, 35,6% des sondés ont manifesté des symptômes dépressifs, alors que ce taux ne dépassait pas 4,5% avant la période d’isolement. Soit 31,1 points de plus…

D'après l'enquête, l’insomnie touche davantage les répondants urbains et les personnes souffrant de maladies chroniques. Quant à l’état de dépression, il a davantage concerné la population féminine. Enfin, les résultats révèlent que pas moins de 82,3% des Marocains entretiennent de fausses croyances sur le sommeil.

Sur le plan méthodologique, les chercheurs ont mobilisé une enquête épidémiologique transversale descriptive. Réalisée du 1er avril au 1er mai 2020 sur un échantillon de 846 Marocains, dont 52,2% de femmes, l'enquête s'est appuyée sur  l’envoi de questionnaires par mails et via les réseaux sociaux.

Des questions à choix multiples reposant sur cinq tests psychologiques et comportementaux parmi les plus performants du domaine ont été posées. Parmi ces tests notamment, l’Echelle d’insomnie d’Athènes qui permet d’identifier les problèmes de sommeil rencontrés par les répondants pendant leur «hibernage», en évaluant la qualité ainsi que la durée. D’autres tests ont également été utilisés, dont notamment l’Echelle de somnolence d’Epworth mesurant la tendance à s’assoupir.

Karim AGOUMI

--------------------------------------------------------------
(1) Idrissi et al. (2020). Sleep quality and mental health in the context of Covid-19 pandemic and lockdown in Morocco. Sleep Medicine.
Les auteurs représentent la faculté de médecine et le CHU de Fès, le CHU de Marrakech, le CHU de Rabat, le CHU de Casablanca ainsi que l’Université du Qatar.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    communicati[email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc