×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

SafeTouch: Comment réduire les risques de contamination

Par Amin RBOUB | Edition N°:5846 Le 18/09/2020 | Partager
50.000 unités produites par mois
D’autres solutions dans le pipe

Voilà une start-up marocaine qui démarre sur les chapeaux de roues. A peine deux mois après sa création, SafeTouch produit 50.000 kits/mois pour ouvre-porte mains libres. Pour réduire la propagation du virus et les risques de contaminations, l’entreprise propose une série de dispositifs conçus et produits au Maroc.

Parmi ces produits, figure l’ouvre-porte mains libres. Ce qui permet d’ouvrir n’importe quelle porte sans contact direct. «La poignée de porte est l’un des objets les plus infectés du Coronavirus, c’est aussi un foyer de bactéries. En utilisant l’ouvre-porte avec votre coude ou votre avant-bras à la place de vos mains, vous évitez considérablement de contracter et de propager le virus», explique un ingénieur cofondateur de la start up SafeTouch.

Il s’agit d’une jeune pousse cofondée par deux jeunes ingénieurs: Anass Khanchoufi (lauréat de l’EMI) et El Moundir Rohmat (spécialisé en IT et lauréat de l’école Télécom Bretagne). Et c’est le contexte du coronavirus qui a inspiré la création de cette start up en avril 2020. En effet, en pleine crise Covid et confinement généralisé, les deux ingénieurs ont élaboré et développé un mécanisme qui permet de réduire les risques de contamination.

Ce dispositif est destiné à la fois aux entreprises, aux établissements de santé (hôpitaux, cliniques, cabinets...), unités industrielles, hôtels & restaurants, écoles... «Il permet de renforcer les mesures barrières ainsi que le sentiment de sécurité», expliquent les cofondateurs de l’entreprise.

Concrètement, il s’agit d’un mécanisme d’ouverture de portes de bureaux, sanitaires et autres salles de réunions... uniquement avec l’avant bras et le coude «afin d’éviter de contracter le virus avec les mains». «Une poignée de porte est l’un des objets les plus exposés et infectés du Coronavirus. En utilisant un ouvre-porte avec votre coude ou votre avant-bras à la place de vos mains, vous évitez considérablement de contracter et de propager le virus», recommande l’entreprise. Ce produit est à 100% conçu et fabriqué au Maroc.

«Dès les premiers prototypes, nous avons apporté plusieurs ajustements et modifications au produit, afin d’en augmenter les surfaces d’appui et de contact, arrondir la partie latérale... pour faciliter l’expérience de l’utilisateur», tient à préciser Anas Khanchoufi. S’en est suivie la phase de prototypage 3D à Paris. Et c’est un autre jeune ingénieur Marocain, Anass Boukhssimi (lauréat de l’ENSA), qui a designé le produit. Tout est parti de là! Une fois le produit imprimé 3D à Paris, il fallait passer à la vitesse supérieure: la production en grande série.

Une pièce maîtresse dont la production nécessite 45 jours en moyenne. «La fabrication du moule a été confiée à un groupe chinois qui travaille pour le compte de l’industrie automobile», précisent les cofondateurs de la start-up. Une fois le moule livré de Chine, les deux ingénieurs passent commande à la production en série auprès de l’entreprise Defa Plast, basée à Casablanca. «Nous disposons aujourd’hui d’une capacité de 50.000 unités par mois. Le prix unitaire varie entre 55 et 65 DH», précise Anass Khanchoufi.

                                                                 

Des surfaces auto-nettoyantes!

What next? Les deux jeunes ingénieurs sont en train de concevoir et développer des solutions pour «surfaces auto-nettoyantes». Une technologie qui permet à l’espace de s’auto-nettoyer en neutralisant les bactéries et virus. C’est un projet de longue haleine qui transcende le contexte Covid, mais qui nécessite un accompagnement à la fois scientifique, financier et technique. Les cofondateurs sont à la recherche de partenaires sérieux pour développer cette solution à fort potentiel à l’export en Afrique notamment.

A.R.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc