×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Label’Vie réussit sa titrisation

Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:5836 Le 04/09/2020 | Partager
L’opération intégralement souscrite malgré le contexte
Le groupe lève plus de 430 millions de DH

Label’Vie (LBV) poursuit la diversification de ses moyens de financement. Après avoir levé 600 millions de DH via un placement privé en mai dernier, le groupe vient de réussir une opération de titrisation d’un montant dépassant les 430 millions de DH. En dépit du contexte difficile en particulier sur le marché des capitaux, l’opération a été intégralement souscrite avec un taux de 100%.

carrefour-market-036.jpg

«Cela témoigne du grand intérêt qu’elle a suscité auprès des investisseurs institutionnels», se réjouit-on auprès de Maghreb Titrisation, l’arrangeur de l’opération. Justement, les «zinzins» qui y ont adhéré sont principalement des établissements de crédit et des OPCVM. Ces derniers ont même été les plus actifs en s’adjugeant 81% de l’offre de la première tranche à taux fixe et 100% de celles de la seconde tranche à taux variable avec respectivement 859 et 3.250 obligations souscrites.

Ces obligations sont issues de certains actifs immobiliers détenus par LBV qui seront cédés au fonds FT Immo LV II, créé mercredi 2 septembre à cet effet, par Maghreb Titrisation qui en aura la charge de la gestion également. Son objet exclusif est l’acquisition de certains actifs immobiliers transférés par LBV au moyen de l’émission des parts résiduelles et d’obligations.

LBV n’en est pas à son premier essai en matière de titrisation. Le spécialiste de la grande distribution a déjà initié une première opération en 2014 déjà. Depuis, il est parvenu à lever un montant avoisinant les 888 millions de DH à travers ce mécanisme.

Outre la diversification de sources de financement et l’optimisation de leurs coûts, cette opération de titrisation devrait surtout permettre au groupe de financer son plan de développement. Et en matière de développement, l’enseigne de grande distribution s’est fortement agrandie depuis son introduction en Bourse en 2008. Il comptabilise à fin 2019 plus de 100 magasins couvrant trois segments d’activité: hypercash, hypermarché et supermarché sur lesquels il revendique clairement le leadership.

Pour maintenir son positionnement d’acteur multi format, l’enseigne doit constamment investir. Elle totalise à fin juin plus de 6,6 milliards de DH d’investissements. Si la crise sanitaire induite par la pandémie du Covid-19 aura été une opportunité pour le groupe, elle a, tout de même, légèrement contrecarré ses plans d’ouverture, lui qui avait prévu 18 nouveaux points de vente (soit 28.000 m² de surface de vente additionnelle) sur ses 3 segments d’activité en 2020. Ce plan d’ouverture qui reste maintenu a été freiné avec l’arrêt momentané des travaux de construction et d’aménagement suite au confinement. Des travaux qui ont, selon LBV, été repris depuis juin 2020.

L’autre avantage de cette opération pour LBV est de réduire la pression sur son endettement. En dépit d’une augmentation de 253 millions de DH de l’endettement net cumulé par rapport au niveau du 31 décembre 2019, le taux d’endettement s’est stabilisé à 51% du total du financement permanent à fin juin.

Moulay Ahmed BELGHITI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    redacti[email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc