×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Covid-19: Marrakech en tête des villes les plus touchées

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5825 Le 18/08/2020 | Partager
Sept zones de la cité ocre sont fermées
Les hôpitaux et le personnel sanitaire débordés
Les autorités locales intensifient les opérations de sensibilisation et de contrôle

Le personnel médical du public de Marrakech continue de lancer des SOS au moment où leurs services sont débordés par le nombre de cas Covid qui se présentent. Surmené par le flux des patients testés positifs, il s'est aussi contaminé.  Depuis quelques jours, Marrakech est en tête du classement au niveau des contaminations et la situation sanitaire n’est plus sous contrôle, indiquent des médecins.

marrakech-025.jpg
La situation épidémiologique est inquiétante à Marrakech et les autorités locales ont décidé de limiter l’accès à la ville

Depuis la fête de l’Aïd, c'est un engorgement des hôpitaux qui ne peuvent plus recevoir les patients atteints par la Covid-19,  faute de lits et de personnel médical suffisants. La ville continue d’enregistrer une évolution en hausse de nombre de contaminations et décès et de personnes. Au 17 août, Marrakech comptait plus de  2.276 cas positifs au test Covid-19 et hospitalisés et un cumul de près de 7.000 depuis le début de la pandémie.  A ces chiffres, s'ajoutent 127 décès et un taux de guérison aux alentours de 67%, selon les dernières statistiques régionales.

Par ailleurs, plus de 30 cas sont pris en charge dans les unités de réanimation et de soins intensifs, ou sous respiration artificielle dans la région de Marrakech/Safi. Une situation inquiétante à tel niveau que les autorités locales ont fermé partiellement la ville pour enrayer la propagation du coronavirus.

Des mesures spécifiques ont été prises pour 7 zones urbaines pour limiter les déplacements des habitants sauf en cas de nécessité extrême (travail, raisons de santé ou faire ses courses). Il s’agit des zones de Sidi Youssef Ben Ali, Hay Hassani, Hay Mohammadi, M’hamid, Menara, Jemaa Fna et Kechich.  C’est dans ces quartiers où les contaminations sont les plus importantes.

Le risque de propagation est en effet plus grand à cause de la densité, la sur-occupation des logements et le rassemblement dans les entrées des rues. Plusieurs familles vivent dans la même maison avec une chambre par foyer. Ce qui favorise la transmission du virus.

Outre la fermeture des quartiers «suspects», les autorités locales ont  décidé la  fermeture des marchés et souikates dès 17h00 et à 22h pour les cafés et restaurants et ce dans les 7 zones concernées.   En parallèle, des opérations de sensibilisation sont menées par la société civile et les autorités locales sur le port obligatoire et correct des bavettes et la distanciation physique.

Badra BERRISSOULE
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc