×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Fondation des œuvres sociales de l’Education : 6 milliards de DH pour renforcer l’infrastructure de santé

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5805 Le 16/07/2020 | Partager
3,8 milliards de DH pour construire 24 hôpitaux dont 20 de jour
2,4 milliards déjà engagés pour l’assurance maladie, le transport sanitaire et le fonds de soutien médical
400.000 bénéficiaires, et ouverture aux autres fonctionnaires mutualistes

Du nouveau pour le personnel de l’Education en matière d’infrastructure et de logistique de santé. A travers son plan d’action stratégique 2018-2028 doté de 20 milliards de DH, la Fondation Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de l’éducation-formation compte élargir l’offre de ses prestations au profit de ses adhérents à travers de nombreux projets.

Ce ne sont pas moins de 6 milliards de DH qui seront mobilisés, à cet effet, dont 2,4 milliards déjà engagés pour l’amélioration des prestations déjà existantes, notamment l’assurance médicale complémentaire, l’assistance et transport sanitaire et le fonds de soutien médical. Le reste, soit 3,8 milliards de DH, sera consacré à la construction d’infrastructures de santé de proximité.

«Nous prévoyons également l’acquisition d’unités mobiles afin de pouvoir apporter les soins de première nécessité dans les différentes régions du Royaume», indique Youssef El Bakkali, président de la Fondation. «Ce qui va permettre de toucher principalement nos adhérents et éventuellement les populations nécessiteuses de la région», ajoute-t-il.

Au programme également, la construction d’une vingtaine d’hôpitaux de jour dans les régions où le besoin est identifié. Il s’agit de structures de proximité permettant la réalisation des actes médicaux ne nécessitant pas d’hospitalisation. A cela s’ajoutent 4 hôpitaux d’une capacité de 150 à 200 lits par unité. Ces structures vont certainement améliorer l’accès aux soins au profit des adhérents de la Fondation dont le nombre dépasse 400.000 personnes.

En dépit de la finalisation des études de faisabilité et celles des RH, la réalisation de ces projets a connu un report dans l’attente de l’amendement de la loi se rapportant à la création et à l’organisation de la Fondation. Et ce pour permettre à cette dernière la création d’une nouvelle filiale (Société anonyme) qui sera chargée de la gestion de ces nouvelles structures de santé, précise El Bakkali. Avec une priorité aux adhérents de la Fondation, ces hôpitaux seront également accessibles aux autres fonctionnaires mutualistes, conclut-il.

Centres dédiés aux personnes âgées

En plus de ces structures hospitalières, le plan d’action de la Fondation prévoit aussi une enveloppe de 500 millions de DH pour la construction et l’équipement des centres dédiés aux personnes âgées avec un objectif d’une unité par région.

 

Noureddine El AISSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc