×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

«Les biologistes devraient être consultés»

Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5781 Le 12/06/2020 | Partager
Le cahier des charges des tests PCR élaboré sans les professionnels
Le prix des examens sérologiques pas encore arrêté
zineb-zniber-081.jpg

Zineb Zniber, présidente du Conseil des pharmaciens biologistes (Ph. ZZ)

- L’Economiste: Une commission sera créée pour accompagner les laboratoires de ville dans les tests du Covid-19. Y êtes-vous associés?

- Zineb Zniber: Tout d’abord, il faut distinguer les tests sérologiques des RT-PCR. S’agissant des tests sérologiques, nous tenons à saluer la réactivité dont a fait preuve le ministre de la Santé, en répondant favorablement à nos sollicitations de nous associer à la stratégie nationale de lutte contre cette pandémie.
Le ministère prévoit, effectivement, une commission ministérielle. Nous l’appuyons totalement, mais nous souhaitons vivement prendre part à ses travaux, afin d’apporter le point de vue et les propositions des praticiens de terrain que nous sommes.

- Les laboratoires sont-ils outillés pour ces tests?
- Pour les tests sérologiques, tous les laboratoires privés dûment autorisés selon la loi 12-01 régissant le secteur sont équipés pour y procéder. En matière de qualité, un référentiel est opposable par la dite loi depuis le 07 septembre 2010. Grace à cette expérience de dix ans, nous sommes convaincus que la biologie médicale privée saura relever les défis de la qualité. Seulement, les prix n’ont pas encore été arrêtés, et les réactifs pour ces analyses ne sont pas encore validés et autorisés à l’achat. Quant à la RT-PCR, un cahier de charges a été imposé. Peu d’opérateurs peuvent y répondre. Nous regrettons de ne pas avoir été associés à la genèse de ce document auquel nous aurions pu apporter une vision plus adaptée au terrain, sans faillir aux standards de qualité internationaux.

- Est-ce possible d’y procéder bénévolement?  
- Pour les tests de RT-PCR, la gratuité de la prestation a été exigée, tant que les réactifs seraient fournis par le ministère. La question ne se pose donc pas. Par contre, concernant les tests sérologiques, aucune information ne nous a été livrée. Les directeurs des laboratoires ne demandent qu’à être consultés pour trouver la formule la plus juste possible, qui permette de soulager à la fois l’Etat, le citoyen dont les moyens sont fragilisés, et les laboratoires d’analyses dont la situation économique a été lourdement impactée par cette crise sanitaire.

Pour plus de compétitivité…

«Nous souhaitons à l’avenir, dans le cadre d’un partenariat public-privé avec notre tutelle, être associés aux décisions qui concernent notre profession», insiste Zineb Zniber. La présidente du Conseil des pharmaciens biologistes propose, en outre, plusieurs pistes permettant aux laboratoires privés d’être plus compétitifs. Comme l’autorisation à travailler en tant que SARL professionnelle, à monter des plateaux techniques et à mettre les moyens des laboratoires en commun, via des groupements d’intérêt économique. Des mesures déjà proposées de par le passé, mais restées sans réponse.

Propos recueillis par Ahlam NAZIH

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc