×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Crise sanitaire: Les coopératives se digitalisent

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5757 Le 08/05/2020 | Partager
250 spécialistes les assistent à l’initiative de l’Office du dévelop­pement de la coopération
Identité visuelle, formation en marketing, le détail de l’accom­pagnement
Création de plateformes élec­troniques pour la vente, livraison à domicile… les autres étapes

La crise sanitaire a aussi mis à l’arrêt plusieurs coopératives qui ont rencontré des difficultés de production. Et ces coopératives ne représentent pas moins de 560.000 adhérents sans parler des personnes qui travaillent indirectement avec ces organisations. «Ce sont 4% de la population active et nous ne pouvons pas nous permettre de les laisser sombrer sans rien faire», estime Youssef Hosni, directeur de l’Office du développement de la coopération (ODECO).

cooperatives-057.jpg

Avec 560.000 adhérents, les coopératives représentent 4% de la population active. La plupart d’entre elles se spécialisent dans le domaine agricole (Ph. Odeco)

«Il fallait relever quelques défis logistiques pour assurer la continuité». Le sec­teur coopératif marocain compte plus de 27.000 coopératives dont 35% sont des femmes. Ce secteur est dominé par les coopératives agricoles avec 65% suivi des coo­pératives d’artisanat avec 18%.

Dans le monde agricole, certaines coopératives n’ont rien à envier à une PME en terme d’organisation et de part de marché…, d’autres ont besoin d’un véritable soutien telle une start-up pour franchir le cap des 3 premières années. A l’instar des autres entreprises notamment les TPME, les coopératives toutes fi­lières confondues ont été impactées par la crise du Covid-19, principa­lement sur le plan de la production et de la commercialisation.

A cause du confinement, il y a eu un déficit de la matière première et la produc­tion a donc chuté. Mais le plus grand problème est au niveau de la com­mercialisation sachant que c’est pendant les salons que les coopéra­tives vendent leurs marchandises.

cooperatives-2-057.jpg

La solution pourrait venir du digital et du commerce électronique. C’est ce à quoi a réfléchi la cellule de veille mise en place depuis le déclenchement de la crise sanitaire sur instruction du ministère de tu­telle. A travers son site web, l’Office a d’abord diffusé l’ensemble des spots, des capsules informationnelles sur les mesures prises par le gouvernement.

En deuxième étape, l’Office a lancé un appel à l’aide auprès des volon­taires marocains disposant des com­pétences nécessaires en matière de marketing et d’infographie pour aider les coopératives à développer leur identité visuelle et les accom­pagner dans le marketing de leurs produits en encourageant une sorte de branding individuel des coopé­ratives.

«Il y a eu 250 volontaires comprenant des personnes morales, des personnes physiques y inclus, des MRE, des associations,…) qui se sont enregistrés sur le site web de l’office pour proposer bénévole­ment leur aide aux 820 coopératives inscrites sur notre site et qui en ont émis le besoin», indique Youssef Hosni, directeur de l’ODECO. La troisième étape est donc de pousser à la survie de ces coopératives et de changer de modèle de commer­cialisation.

Ainsi, des solutions de livraison à domicile en collabora­tion avec une TPE spécialisée ont été trouvées pour certaines. L’OC­DEC a été aussi approché par des spécialistes pour créer plusieurs plateformes de commercialisation. Enfin, des pourparlers sont en cours avec Jumia et la Poste (Amana) pour ce volet.

Paniers solidaires

PARALLÈLEMENT à cette action de soutien et afin d’apporter des réponses im­médiates à des coopératives à travers la commercialisation de leurs produits disponibles en stocks, l’Office a aussi lan­cé une initiative portant sur la distribution de paniers soli­daires approvisionnés à 100% auprès des coopératives en partenariat avec l’association Maroc-Impact et la fondation Smart. L’opération SAC (Soli­daires avec les Coopératives) est une initiative à l’ingé­nierie inédite basée sur une alliance tripartite d’actions public-privé-société civile et portant sur la distribution de paniers solidaires portant le sigle SAC, 100% approvision­né auprès du tissu coopératif rural de par leurs contenants et leur contenu. 4.000 paniers ont été distribués grâce à cette opération à des familles, dans le besoin, des quartiers de Derb Sultan et Aïn Sebaâ à Casablanca (Cf.L’Economiste N°5753 du 4 avril 2020).

Badra BERRISSOULE

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc