×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Analyse

    Le sport, nouvelle vocation pour Tanger

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5657 Le 18/12/2019 | Partager
    Des terrains de proximité pour tous, l'atout gagnant
    170 terrains prévus dans toute la région
    Rapprocher la pratique du sport des jeunes et des moins jeunes
    terrains-de-proximite-foot-057.jpg

    Les terrains de proximité ont connu un franc succès en rapprochant les jeunes et les moins jeunes de la pratique du sport (Ph. Adam)

    Tanger a été l’une des premières cités à profiter de l’initiative des terrains de proximité. Le projet prévoit la construction de plus de 170 terrains dans l’ensemble de la région, la moitié d’entre eux est prévue à Tanger.

    Les terrains, dont une grande partie lancée avec l’appui de l’Initiative nationale de développement humain, INDH, permettent d’animer les différents quartiers de la ville, surtout en périphérie, en rapprochant les terrains des jeunes et des moins jeunes pour la pratique du sport.

    Après la réussite du concept à Tanger, il a été généralisé à l’ensemble du Maroc avec la réalisation de près de 3.000 terrains de proximité, dont les deux tiers en collaboration avec l’INDH, soit un investissement de près de 600 millions de DH, selon le département de la Jeunesse et des Sports.

    Les terrains dont l’accès est public sont essentiellement tournés vers la pratique du foot, mais peuvent être facilement adaptés pour la pratique d’autres sports, même la mise en forme. Le programme compte aussi avec la participation des conseils élus, dans le cas de Tanger, la mairie. Cette dernière s’est pleinement investie dans la mise en place de ces terrains dont la gestion lui revient en fin de compte.

    Déjà en 2018, elle avait emprunté 15 millions de DH du Fonds d’équipement communal pour la construction de 20 terrains de proximité supplémentaires. A noter que le coût unitaire de chaque terrain avoisine les 750.000 DH, mais n’inclut pas les frais de gestion. Pour l’animation de ces terrains, un championnat de foot interquartiers a été lancé en 2016. Il a permis à des centaines de jeunes encadrés dans des clubs de quartier de se lancer dans le sport.

    La multiplication de ces terrains a fait naître des vocations avec le lancement de salles de mini-foot privées. Les promoteurs de ces initiatives louent le terrain et l’équipement nécessaire à l’heure ou pour des forfaits mensuels. La demande est encouragée par le nombre croissant d’amateurs de la pratique de ce sport.

    Tanger-Métropole: L'urbain monte en gamme

    Tanger-Métropole, un véritable modèle de développement urbain, qui a nécessité pas moins de 10 milliards de DH d’investissements. L’objectif est ambitieux: doter la capitale du détroit des infrastructures nécessaires pour l'asseoir en tant que hub industriel et touristique répondant aux standards internationaux. TangerMed, l'usine Renault Melloussa, l'écosystème automobile, le TGV... ces projets font de Tanger une destination d'affaires par excellence. Tanger-Métropole n'a pas qu'une vocation touristique et industrielle. Le projet s'intéresse particulièrement à d'autres volets tels que le sport, la culture, l’environnement, le commerce, la voirie, les infrastructures de proximité, la santé, l’éducation, etc. D’autres éléments ont aussi permis d’embellir et améliorer l’offre de la ville dans le cadre de ce projet. C’est le cas de la marina et du port de pêche inaugurés l’été dernier et qui ont offert à la ville des équipements maritimes de haute facture.

    Ali ABJIOU
     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc