×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les exportateurs indirects déchantent

    Par Hassan EL ARIF | Edition N°:5622 Le 25/10/2019 | Partager

    Les exportateurs indirects qui avaient milité pendant plus de 30 ans pour bénéficier du même régime fiscal que les exportateurs directs sont les grands perdants du projet de loi de finances. Le cadre fiscal qui avait été institué par décret en 2016 puis confirmé par la loi de finances 2017 aura vécu. Désormais, la période d’exonération de cinq ans passe à la trappe. Ils seront donc taxés à 20% au lieu de 17,5% selon le résultat net dès leur première opération d’export.

    H.E. 

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc