×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Enseignants-Œuvres sociales: La fondation étend son maillage

    Par Mohamed CHAOUI | Edition N°:5603 Le 30/09/2019 | Partager
    86 millions de DH pour la construction d’écoles, objectif: 82 écoles à fin 2028
    Appui pour la préscolarisation de 28.000 enfants d’enseignants
    320.000 familles bénéficient du système de prévoyance sociale
    youssef_el_bakkali_003.jpg

    «Entre 2008 et 2018, la Fondation a construit 18 écoles modèles dans les principales villes du Maroc. Aujourd’hui, le réseau de ces écoles accueille annuellement  près de 2.700 enfants», a souligné Youssef El Bakkali (Ph. Bziouat)

    - L’Economiste: Quel est le bilan de votre action en matière de soutien au préscolaire et que comptez-vous faire à l’avenir?
    - Youssef El Bakkali:
    La Fondation est engagée, depuis 2008, à soutenir l’enseignement préscolaire, particulièrement, au profit des enfants de ses adhérents. Cette initiative s’attache à rehausser l’offre de la maternelle pour permettre aux enfants entre 3 et 6 ans de développer des compétences afin de grandir dans un environnement de qualité et pouvoir réussir ainsi l’ensemble de leur parcours scolaire. Entre 2008 et 2018, la Fondation a construit 18 écoles modèles dans les principales villes du Maroc pour un montant total d’investissement de 86 millions de DH. Ce réseau accueille annuellement près de 2.700 enfants d’adhérents et non adhérents. Les frais de scolarité pour les enfants d’adhérents sont subventionnés par la Fondation à hauteur de 50%. Le montant global de la subvention versée à ce jour est de 55 millions de DH.
    Juillet 2018 marque un nouveau tournant dans l’engagement de la Fondation pour le préscolaire. En effet, nous avons signé une convention avec le ministère de l’Education nationale pour accompagner l’initiative nationale pour la généralisation du préscolaire. Dans ce cadre, la Fondation a décidé l’octroi d’une aide financière destinée à encourager les adhérents à inscrire leurs enfants en âge de préscolarisation dans des écoles maternelles publiques ou privées hors du réseau des écoles de la Fondation. Ce sont 28.000 enfants qui seraient bénéficiaires annuellement d’une subvention de 2.000 DH.
    Notre programme d’action prévoit aussi la poursuite de la construction et de  l’équipement d’écoles préscolaires dans toutes les régions du Maroc. L’objectif de la Fondation à fin 2028 est de mailler le territoire en atteignant un réseau de 82 écoles. Depuis début 2019, la Fondation a entamé des chantiers de construction de 10 nouvelles écoles à Berkane, Taourirt, Khemisset, Benslimane, Mohammedia, Beni Mellal, Taroudant, Agdez, Tiznit, Errachidia.

    - Votre plan d’action prévoyait la construction de 3 grands centres hospitaliers. Où en êtes-vous?
    - D’abord, je souhaite rappeler que le plan santé de la Fondation ne se limite pas à la construction d’hôpitaux. Nous avons bâti, depuis 2004, tout un système de prévoyance sociale qui a servi plus de 320.000 familles. Il comprend l’assurance maladie complémentaire (AMC+) ; la prestation de transport et d’assistance sanitaires qui a été renforcée par de nouveaux services en 2018 notamment comme l’intégration d’une aide aux frais funéraires. Nous disposons aussi d’un fonds de soutien médical qui a pris en charge plus de 2000 cas de maladies graves et chroniques dont 60 cas de greffe d’organes. Le plan décennal 2018-2028 prévoit l’ouverture de 20 centres de soins de proximité, à côté de 4 unités hospitalières, qui, eux, matérialiseront l’aboutissement de l’initiative de la Fondation dans ce domaine.

    - Concrètement, comment allez- vous déployer ce dispositif?
    - Nous  venons de finaliser une étude de marché, que nous avons réalisé en collaboration avec un cabinet d’experts pour préparer la mise en place de ces centres. L’étude permet de déterminer les pathologies les plus répandues dans la communauté de l’enseignement ainsi que leurs besoins en prestations sanitaires d’ici 2030. Elle va servir aussi à définir la répartition des besoins en unités hospitalières pour construire des centres où la demande est plus pressante. Nous sommes également en train d’identifier le foncier adéquat pour ces centres et les procédures nécessaires pour leur mise à disposition.
    Enfin, pour rendre possible l’exercice des métiers de la santé par des structures dédiées, créées à cet effet par la Fondation, nous avons initié un projet d’amendement de la loi portant création et organisation de la Fondation, qui va être soumis aux instances compétentes dès l’ouverture de la prochaine session législative en octobre prochain.

    - Les enseignants contractuels sont-ils concernés par vos programmes, particulièrement l’accès au logement?
    - Les fonctionnaires des académies régionales de l'éducation-formation sont des adhérents à part entière à la Fondation; ils ont naturellement accès à toutes les prestations de la Fondation au même titre que les autres fonctionnaires du secteur de l’enseignement.
    Par conséquent, ils peuvent bénéficier des mécanismes de financement  du logement mis en place par la Fondation en partenariat avec le secteur bancaire.

    Du tourisme, aussi

    Ouvert au début de l’année 2018, le centre touristique Zéphyr de Marrakech est venu étoffer l’offre de loisirs de la Fondation, et répondre à un besoin croissant de la famille de l’enseignement en matière d’hébergement touristique. Conçu comme un village de vacances, ce centre a été construit et équipé sur une superficie de 6 hectares pour un coût global de 220 millions de DH. Il comprend un hôtel 4 étoiles, des appartements spacieux de plus de 70m² ainsi que de nombreux espaces socio-sportifs et de bien-être. La Fondation enrichira son offre loisirs par d’autres équipements touristiques, en cours de réalisation, à El Jadida, Agadir et Ifrane.

    Propos recueillis par Mohamed CHAOUI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc