×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Insolites

    Un Monde Fou

    Par L'Economiste | Edition N°:5535 Le 14/06/2019 | Partager

    ■ Une loi interdisant de piloter un drone en état d'ivresse
    Les députés japonais ont voté jeudi une loi interdisant et punissant le pilotage de drone en cas d'ivresse, une mesure de plus pour éviter les accidents dus à ces engins très populaires dans le pays. Le texte, qui doit encore être approuvé par les sénateurs, prévoit une amende maximale de 300.000 yens (2.400 euros) et une peine pouvant aller jusqu'à un an de prison ferme. Seront aussi sanctionnés ceux qui, même sans avoir consommé d'alcool, effectueront des manoeuvres dangereuses comme des plongeons rapides avec leurs drones (jusqu'à 500.000 yens d'amende). Ces mesures s'appliqueront aux engins pesant plus de 200 grammes. «Nous pensons que piloter un drone en ayant bu est aussi grave que de conduire sous l'emprise de l'alcool», a précisé à l'AFP un fonctionnaire du ministère des Transports.

    ■ Il visionne «Avengers: Endgame» 110 fois au cinéma
    «Avengers: Endgame», dernier volet de la saga des Avengers, peine à battre le record d'«Avatar» au box-office mondial mais on ne peut en faire le reproche à Agustin Alanis: ce fan de l'univers Marvel est déjà allé le voir 110 fois au cinéma. «Je travaille dix heures, je regarde Endgame deux fois chaque jour de semaine, au moins six heures», a affirmé Agustin Alanis en réponse à une question posée sur Twitter, où il publie un selfie avec son ticket et un employé du cinéma à chaque nouvelle séance. Lundi soir, le jeune homme, qui vit en Floride, a mis en ligne sa 110e photo, sans préciser s'il comptait repousser encore les limites de la performance. Avec 110 séances, il s'agit d'ores et déjà d'un record mondial qui n'a toutefois pas encore été officiellement homologué par le Livre Guinness des records. Le précédent record -homologué celui-là- était de 103 visionnages, établi en février 2019 par un autre fan de super-héros avec «Avengers: Infinity War», le précédent opus de la saga. Dimanche, Agustin Alanis avait d'ailleurs dédié sa 103e séance au tenant du titre.

    L'ONU à contribution pour escorter un singe fugueur

    Entre les deux pays toujours en guerre, l'affaire était assez sérieuse pour faire intervenir l'ONU: capturé côté israélien, le singe Tachtouch a été restitué vendredi à sa propriétaire au Liban, une religieuse française, par l'intermédiaire de la force des Nations unies. Tachtouch, un singe du genre guenon, a échappé il y a plusieurs jours à sa maîtresse, soeur Béatrice Mauger, fondatrice d'un ermitage catholique à al-Qaouzah, dans le sud du Liban, juste de l'autre côté de la frontière avec Israël. «Tachtouch, reviens à l'Arche de la paix, s'il te plaît. Les enfants du Liban qui sont en vacances t'attendent avec de bonnes bananes», avait alors écrit la religieuse sur son compte Facebook dans un anglais hésitant. Pendant ce temps, Tachtouch, se jouant du lourd dispositif de sécurité déployé le long de la frontière pour arrêter les hommes, était repéré en différents endroits côté israélien. Jusqu'à la fin de son escapade transfrontalière. «Nous avons attrapé le singe libanais, il est en bonne santé», s'est exclamée jeudi sur Facebook la «Yodfat Monkey Forest», sorte de ferme aux singes dans le nord d'Israël.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc