×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Ménara Holding fait sa 1re sortie continentale

    Par Joséphine ADAM | Edition N°:5489 Le 05/04/2019 | Partager
    Le groupe ouvre ses filiales à Abidjan en Côte d’Ivoire
    Et veut devenir le référent en Afrique des métiers de base du BTP
    menara_holding.jpg

    Le groupe familial Ménara Holding s’implante à Abidjan en Côte d’Ivoire avec ses nouvelles filiales «Ménara Préfa» et «Carrières Transport Ménara» (Source: Ménara Holding)

    Le groupe familial Ménara Holding se développe sans faire de vagues. Sans jamais trop en dévoiler, il enchaîne les projets au Maroc comme à l’étranger. Les ambitions africaines de ce géant marocain du BTP poursuivent leurs développements, comme annoncé il y a plusieurs mois (voir L'Edition du 19/11/2018). C’est ainsi que l’entreprise vient tout juste d’acter son implantation à Abidjan en Côte d’Ivoire avec ses nouvelles filiales «Ménara Préfa» et «Carrières Transport Ménara». Bien sûr, la holding s’est dotée d’un cadre juridique et commercial adéquat et s’appuie sur des partenaires in situ. Le groupe s’impose aujourd’hui comme le référent continental des métiers de base dans le BTP.

    Une attention toute particulière est en effet portée à l’Afrique, suivant les multiples protocoles d’accords économiques Sud-Sud accomplis par le Roi Mohammed VI. «Nous menons, depuis plusieurs années, une réflexion pour nous implanter en Afrique. Mais il nous fallait pour cela être prêts et avoir un modèle économique duplicable avec son organisation, indique Mohamed Zahid, président directeur général de Ménara Holding, dans un communiqué du groupe. En optant pour des implantations africaines, il s’agit d’un transfert de savoir-faire, de compétences, d’unités de production et, même, dans un futur proche, de l’académie Ménara, qui forme aux métiers du BTP.

    Avant de sortir des frontières nationales, le groupe a mené une transformation en interne. Première étape, il s’agissait d’organiser ses différentes structures autour d’une entité mère. Il a ensuite entrepris une véritable mise à niveau  technologique. Ainsi, pour les matériaux de construction, l’entreprise est à la pointe de la technologie pour servir les gros marchés. En matière environnementale, même exigence. Les investissements nécessaires pour traiter les eaux usées et les réutiliser ont été opérés, et des solutions «zéro déchets» ont été mises en place. Enfin, le groupe est en train de préparer une entrée en bourse de sa filiale marocaine Ménara Préfa, aboutissement logique du processus de restructuration entamé en interne depuis 2004. Une IPO qui répond aux objectifs d’expansion de Ménara Holding au Maroc et en Afrique. La Côte d’Ivoire étant la première sortie continentale de l’entreprise.
    J. A.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc