Entreprises

Marrakech: Une belle fin d’année en perspective

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5422 Le 28/12/2018 | Partager
La ville affiche un taux d’occupation de 80%, selon les professionnels
Les hôteliers misent leur va-tout sur les trois derniers jours de décembre
On peut réveillonner à partir de 300 DH, jusqu’à plus de 12.000 DH
flamenco_022.jpg

Flamenco, danseuses brésiliennes, chaâbi, spectacles… Les hôteliers sortent le grand jeu. Marrakech a réalisé ses meilleurs scores durant les 10 premiers mois, et s’apprête à réitérer cette embellie pour les fêtes de fin d’année (Ph. L’Economiste)

C’est parti pour les trois jours les plus chauds de l’industrie touristique à Marrakech. Après avoir profité d’une reprise tout au long des derniers mois, la destination devrait réaliser de bons scores pour les fêtes de fin d’année.

Certains hôteliers se frottent les mains: leurs unités affichent complet. Idem pour les clubs. On ne rate pas le réveillon dans la ville de Marrakech. La fête démarre même un peu plus tôt cette année, avec le concert gratuit donné par maître Gims et Fnaire à Jamaâ El Fna, le 28 décembre.

Les touristes qui ont opté pour Marrakech continueront la fête, puisque presque tous les établissements touristiques et restaurants programment des soirées cotillons et foie gras. «Nous comptons aussi sur les ventes de la dernière minute», indique un opérateur local.

Dans certains hôtels, les vacanciers n’ont pas le choix, et le dîner du 31 décembre leur est imposé. Le produit est inclus dans le package et est obligatoire pour ceux qui veulent passer les trois derniers jours de l’année dans la cité ocre. Fidèle à lui-même, Palmeraie Resort a concocté tout un programme et ce, à partir du 19 décembre.

On y retrouve le marché et le village de Noël, ainsi que sa fameuse patinoire, pour la 7e année consécutive, le spectacle «la la land», les immenses sapins, les dîners St-Sylvestre  à 2.200 DH, les dîners réveillon des petits à 700 DH… A la Mamounia, les soirées démarrent aussi dès le 28 décembre. Il y a les first party, les starters party et les before.

Pour le 31 décembre, le palace a prévu les choses en grand. C'est à la galerie de la Mamounia qu'est prévue la soirée du 31 décembre, animée par Phyl Boys, Ibiza live orchestra et Arl live experience. Au menu, foie gras, homard, saumon… pour 4.500 DH par personne.

Autre lieu et autre prix. Le Palm Plaza à l’Agdal a aussi concocté tout un programme, et le dîner du 31 décembre sera animé par des danseuses brésiliennes, du flamenco, du chaâbi. Au menu, du saumon, des aiguillettes de Saint-Pierre, médaillon de bœuf… On peut réveillonner à Marrakech à partir de 300 DH,  ou monter à 12.000 DH dans de grands palaces.

Globalement, Marrakech s’en sort très bien sur le plan touristique compte tenu du contexte actuel. Sur les 11 mois, la cité ocre a réalisé de très belles performances. Une embellie qui s’est traduite par un taux d’occupation actuel de 80%, selon les professionnels.

Badra BERRISSOULE

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc