×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Régions

    Le petit monde du blogging investit Essaouira

    Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5338 Le 28/08/2018 | Partager
    Un temps de rencontre entre influenceurs, médias et marques
    Fonctionnement, nouveaux réseaux, réputation… toutes les ficelles de cette nouvelle manière de communiquer
    Des «têtes d’affiche» internationales et nationales attendues en octobre
    blogging-gafa-resaeaux-sociaux-038.jpg

    Après Marrakech, c’est à Essaouira que la 3e édition du Global Influencers Summit (GIS 2018) prend ses quartiers du 18 au 21 octobre prochain (Source: T. Ulrich)

    Un événement moderne, à portée internationale, dans une ville authentique chargée d’histoire. Petit résumé du prochain Fashion Blogging Summit qui, après ses 2 premières éditions organisées à Marrakech, s’installe fin octobre à Essaouira. Un nouveau lieu donc mais aussi un nouveau nom puisqu’il faut l’appeler désormais: le Global Influencers Summit (GIS). De quoi élargir l’audience et s’ouvrir à une plus large communauté de bloggeurs et d’influenceurs tous secteurs confondus.

    Organisé par l’agence RP spécialisée dans la communication digitale, Brand Factory, ce rendez-vous est placé sous le parrainage du conseiller de Sa Majesté, André Azoulay. Une occasion rêvée pour la ville qui risque bien de se retrouver photographiée sous toutes ses coutures, inondant les comptes et réseaux sociaux de ces professionnels venus de tous les horizons.

    Une communication aux petits oignons. Car les grands noms du moment de la planète blogging sont attendus en octobre comme l’Australienne Lauren Bullen, qui gagne de très beaux cachets en partageant l’image avec Jack Morris. Ce jeune Anglais, qui a quitté son travail sur un coup de tête pour Bangkok, cumule aujourd’hui près de 3 millions d’abonnés sur Instagram avec son blog de voyages DoYouTravel.

    Des modèles reconvertis dans le blogging sont également invités au GIS 2018 comme les Américaines Roky Barnes et Olivia Palermo, ou l’Italienne Chiara Ferragni. Les voyages, la mode mais aussi le sport, qui est le créneau de Nassim Sahili. Sur sa chaîne Youtube, il donne à ses 400.000 abonnés tous les conseils pour «maximiser la prise de muscles», mettant en scène sa propre transformation physique.

    Un autre exemple de passion transformée en métier numérique via du sponsoring de grandes marques. Au Maroc, même tendance. Ils sont plusieurs à s’essayer au phénomène comme le youtubeur Anouar Farhat dont les vidéos peuvent atteindre les 2 millions de vues.

    Les promesses du GIS 2018 sont donc de déployer la planète blogging au Maroc et en s’installant à Essaouira, d’en faire la ville à suivre du moment. Les visites des points d'intérêt pour les participants et le concours des «awards de la photo» en clôture, les couleurs, les ambiances, et toute la culture de la cité marocaine vont multiplier les voyages numériques à travers le monde.

    Enfin, il s’agira d’en apprendre un peu plus sur ce nouveau mode de communication puisque le thème choisi cette année est «Influenceurs, qui sont-ils? Comprendre ces nouveaux leaders d’opinion». Car il s’agit aussi de faire comprendre aux entreprises qu’un partenariat avec un influenceur peut être le gage d’une communication interactive avec les communautés cibles.

    De notre correspondante permanente, Stéphanie JACOB

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc