×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Analyse

    Retraite, IPE… Les dossiers chauds de la CNSS

    Par Khadija MASMOUDI | Edition N°:5336 Le 17/08/2018 | Partager
    Le premier déficit du régime dans moins de 10 ans
    Les conditions d'accès à l'indemnité chômage seront revues
    16,5 milliards de DH de prestations servies en 2017

    Pensions, allocations familiales, indemnités journalières de maladie (IJM), indemnité pour perte d'emploi (IPE)… La Caisse nationale de sécurité sociale a servi 16,52 milliards de DH de prestations en 2017. La Caisse, qui s'apprête à reprendre en septembre les travaux de son conseil d'administration de juillet, dont la cession est restée ouverte, compte revoir les conditions d'octroi de l'IPE. Il s'agit d'un engagement du gouvernement qui veut simplifier l'accès à cette prestation.

    La CNSS a également lancé une étude sur son régime de retraite qui sera confronté à son premier déficit dans moins de 10 ans. Les premiers signes du déséquilibre qui guette ce régime sont déjà relevés. Le  taux de couverture des prestations long terme par les cotisations est en baisse. En tout cas, la vitesse de croissance des prestations servies (+7% par an) est légèrement plus importante que celle des cotisations (+6,4% annuellement).

    Ceci étant, la retraite reste la prestation la plus importante servie par la CNSS: 10,4 milliards de DH en 2017 au profit de 544.000 personnes, ce qui représente 63% du montant global des prestations. Viennent ensuite les allocations familiales (31,3% du montant global des prestations) dont la revalorisation figure parmi les principales revendications des organisations syndicales. Ces allocations constituent un complément de salaire pour les personnes dont la rémunération est inférieure au Smig: elles représentent 20% de leurs revenus!

    En 2017, le nombre des allocataires a atteint 1,25 million de personnes, en hausse de 3%. Cette évolution a impacté le niveau des prestations familiales qui se sont accrues de 3,8% s'établissant à 5,2 milliards de DH. 

    ■ Indemnités maladie: 62% des bénéficiaires sont à moins de 4.000 DH
    68.283! C'est le nombre de dossiers d'arrêt maladie déposés en 2017 par les assurés CNSS. Sur les 69.085 bénéficiaires des indemnités maladie, 55% sont des femmes. Le nombre de dossiers et celui de bénéficiaires sont en hausse, respectivement, de 14 et 10%. Quant au nombre de jours de travail perdus, il atteint 3,52 jours pour chaque 1.000 jours déclarés à la CNSS.  En moyenne, le montant indemnisé par bénéficiaire est de 2.147 DH pour un montant global de 188,8 millions de DH contre 154,5 millions en 2016. Selon la CNSS, 62% des bénéficiaires des indemnités maladie ont des salaires inférieurs à 4.000 DH et 11% sont à plus de 10.000 DH.

    ■ Et légère baisse des indemnités maternité
    Le nombre de bénéficiaires des indemnités journalières de maternité a  reculé de 0,3% en 2017 s'établissant ainsi à 29.001. L'année dernière, le montant moyen payé par dossier s’est élevé à 12.870 DH, en baisse de 4,2% par rapport à 2016. Sept assurées sur dix ayant bénéficié de cette indemnité  ont des salaires inférieurs à 4.000 DH et 9% sont  à plus de 10.000 DH. A noter que  le nombre de jours de travail perdus suite à la maternité représente 49 jours pour chaque 1.000 jours déclarés à la CNSS.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc