×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Impact Journalism Day

    La chaussure qui s’allonge

    Par L'Economiste | Edition N°:5294 Le 14/06/2018 | Partager
    chaussure_qui_sallonge_2_ijd.jpg

    Il fallait y penser. Une entreprise des Etats-Unis a mis au point des sandales s’agrandissant avec les pieds de l’enfant. Leur nom: The Shoe That Grows («la chaussure qui grandit»). Cela permet aux familles pauvres d’acheter moins souvent des chaussures, notamment en Afrique.

    «J’ai eu cette idée il y a 10 ans, quand je vivais et travaillais dans un orphelinat au Kenya. Un jour, sur une route très sale, j’ai vu une fillette avec des chaussures si petites qu’elle avait ouvert le devant pour laisser ses orteils sortir. J’ai alors pensé à une chaussure s’ajustant à la taille du pied», explique Kenton Lee, l’inventeur.

    chaussure_qui_sallonge_ijd.jpg

    Il ajoute: «Sans chaussures ou avec des chaussures pas adaptées, les enfants risquent de tomber, de se blesser, d’attraper des maladies... Certains n’ont pas le droit d’aller à l’école (quand l’établissement exige un uniforme, car les chaussures en font partie). Enfin, il est incroyable de voir à quel point un enfant devient plus confiant lorsqu’il a une belle paire de chaussures».

    Il a fallu environ six ans pour mettre au point The Shoe That Grows. «Il s’agit d’une sandale en caoutchouc avec, sur le dessus, une partie très résistante en cuir synthétique. Cette chaussure s’allonge sur cinq tailles, pour durer des années. Nous avons 2 modèles pour enfants: l’un pour les 4-8 ans et l’autre pour les 8-12 ans», précise-t-il.

    «Grâce à des donateurs du monde entier, nous avons déjà distribué plus de 140.000 paires à des enfants de 97 pays. Elles coûtent 12 euros chacune».

    Caroline Hallé

    quotidien_ijd.jpg
     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc