Entreprises

22e Colloque international de l’Agef: Quel avenir pour les RH du continent?

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5264 Le 03/05/2018 | Partager
Les espoirs entre les mains des Africains, le débat de cette édition à Marrakech
Un parterre de dirigeants politiques et économiques réunis jusqu’au 5 mai
colloque-international-de-lagef.jpg

Jusqu’au 5 mai, Marrakech abrite le 22e Colloque international de l’Association des ressources humaines du Maroc, en présence de dirigeants politiques marocains et africains, de dirigeants de sociétés et de directeurs RH. Des débats placés sous le thème de l’avenir de l’Afrique (Source: W. Pointaux)

Les moteurs de croissance, les talents dont l’Afrique a besoin, le rôle de la diaspora sont quelques thèmes au programme du 22e Colloque international de l’Agef, l’Association des ressources humaines du Maroc, qui démarre ce vendredi à Marrakech.

Les ressources humaines seront donc le sujet central des débats entre les dirigeants politiques marocains et africains, les dirigeants de sociétés et les directeurs RH venus d’Algérie, de Tunisie, du Sénégal, ou encore du Bénin, du Togo, de l’île Maurice et d’Afrique du Sud.

Car le continent est à la fois un marché géant pour les investissements, doté de ressources naturelles vitales, mais qui enregistre un retard en infrastructures, de multiples évolutions et bouleversements, avec une célérité toujours plus accrue, une capacité de résilience avec un taux de croissance évaluée à 6% pour la décennie actuelle. Autant d’éléments qui posent la question de l’avenir de l’Afrique.

Ici aussi, il est question d’efforts collectifs à déférer en vue de créer de la valeur ajoutée locale par l’utilisation optimale de toutes ses ressources disponibles, qu’elles soient humaines ou économiques. En effet, ce sont aux Africains eux-mêmes de prendre en main le développement économique du continent. Une coopération Sud-Sud soutenue par le Souverain depuis son avènement. Le Royaume endossant là le rôle de locomotive économique.

Cette stratégie globale de co-développement vise à inscrire son action dans le long terme en vue d’un développement durable du continent. Le tissu économique national s’inscrivant comme un pilier évidemment essentiel.

Que ce soit dans le secteur bancaire et monétaire, dans les télécommunications, dans les mines ou la production de ciments, sans oublier les nombreuses PME/PMI dans les assurances, l’énergie, l’agroalimentaire ou l’immobilier, les poids lourds de l’économie marocaine, installés en Afrique, ont permis non seulement de créer un nombre significatif d’emplois mais également un transfert de savoir-faire et de renforcement des capacités des ressources humaines africaines.

Rappelons que l’Agef, en 47 ans d’existence, a vu se succéder quelque 19 présidents et a organisé 21 colloques internationaux sur des thématiques RH très variées, auxquels ont assisté des ministres, des dirigeants d’entreprises ou d’associations.

Ces dernières années, les sujets des débats de ce grand rendez-vous ont abordé des questions comme les défis de la compétitivité durable de l’entreprise marocaine, le Digital World ou les nouveaux enjeux du management RH basés sur le capital humain.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc