×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 186.066 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 230.556 articles (chiffres relevés le 28/5 sur google analytics)
Régions

Casablanca/Aïd Al Adha: Record d’ordures!

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5099 Le 05/09/2017 | Partager
14.000 tonnes en 24 heures
Dispositif spécial pour la collecte
Plus de 130 véhicules en renfort
recor-ordure-aid-099.gif

Dès l’après-midi de l’Aïd, les équipes de Sita ont commencé à faire la tournée des rues à Mers Sultan afin de ramasser les ordures et éteindre les feux improvisés par les jeunes pour griller les têtes de moutons (Ph. F. Al Nasser)

Plus de 130 véhicules en renfort, 60 tonnes de sacs en plastique distribués, 150 associations associées… La logistique pour organiser la collecte des ordures lors des 3 jours d’El Aïd Al Adha a été exceptionnelle. Les deux délégataires qui se partagent le territoire de Casablanca, Sita (filiale de Suez) et Averda, se sont mobilisés pour éviter le chaos dans les rues de la capitale économique. Ils ont effectivement déployé plus de 130 véhicules de location en renfort (en plus des 300 existants).

Un dispositif exceptionnel afin de faire face à l’augmentation exponentielle de la production d’ordures durant cette période. Au total, plus de 22.000 tonnes d’ordures ont été ramassées durant 2 jours (Aïd et le lendemain). «En 24 heures, les deux délégataires ont ramassé presque 4 fois la quantité normale de déchets produits à Casablanca, soit 4.000 tonnes/jour», assure une source auprès de Casa Prestation, SDL qui gère le secteur de la propreté.

Un plan d’action spécifique a été mis en place par la SDL, pour assurer la couverture optimale du territoire et le renforcement du service de la propreté et des moyens déployés sur le terrain. «Les délégataires, qui sont aujourd’hui rodés à cet exercice, adoptent une organisation qui, grâce aux points de transfert provisoires, permet une collecte, un nettoiement, une réactivité et un retour à la normale dans des délais assez courts», poursuit la même source.

Outre le volet opérationnel, la Commune urbaine de Casablanca a mis en œuvre cette année, un plan de communication pour sensibiliser les Casablancais et les mobiliser, en vue de contribuer activement à la propreté de leurs rues et quartiers. Des actions auprès des grossistes et des commerçants, ainsi que le grand public étaient au programme: sensibilisation porte à porte par les animateurs et partage des éco-gestes dans les ruelles et quartiers, notamment les marchés, souks, zones commerciales… En tout, 150 associations ont été associées à ce programme.

En collaboration avec la société civile, les délégataires ont procédé à la distribution auprès des ménages de sacs en plastique dégradable. L’objectif étant d’inciter les citoyens à les utiliser et à participer à l’opération de collecte les jours suivant la fête. 60 tonnes de sacs en plastique dégradable ont été ainsi distribués sur tout le territoire du grand Casablanca.

Pour promouvoir le civisme, un spot radio a été diffusé sur plusieurs chaînes, invitant les casablancais à respecter les conseils sanitaires et environnementaux sur la gestion des déchets et tout particulièrement, ceux produits durant Aïd Al Adha.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc