×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    International

    OCDE: Les impôts sur les revenus du travail sur une tendance baissière

    Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5001 Le 12/04/2017 | Partager
    La charge fiscale s’est repliée à 36% des coûts de main-d’œuvre
    La Belgique la plus surtaxée
    ocde_001.jpg

    En 2016, c’est en Belgique (54%), en Allemagne (49,4%), en Hongrie (48,2%) et en France (48,1%) que l’OCDE a observé les coins fiscaux moyens les plus élevés pour les travailleurs célibataires sans enfant rémunérés au salaire moyen dans leur pays. Les plus faibles ont été observés au Chili (7%), en Nouvelle-Zélande et au Mexique

    La charge fiscale pesant sur les revenus du travail d’un salarié moyen dans les pays de l’OCDE a continué de baisser en 2016. Elle s’est repliée à 36% des coûts de main-d’œuvre, indique l’OCDE dans sa nouvelle étude sur les impôts sur les salaires (1). «Les prélèvements poursuivent leur légère décrue, bien que cette baisse s’explique en partie par des réformes dans une poignée de pays», explique Pascal Saint-Amans, directeur du Centre de politique et d’administration fiscales de l’OCDE. «Renforcer les incitations à travailler pour les titulaires de revenus faibles et intermédiaires en allégeant le coin fiscal sur les revenus du travail reste un moyen efficace de favoriser la croissance inclusive», dit-il.

    Bien que la moyenne de la zone OCDE ait légèrement diminué en 2016 par rapport à 2015, le coin fiscal s’est en fait un peu alourdi dans 20 pays, tandis qu’il a reculé dans 14 autres pays. C’est en Belgique (54%), en Allemagne, en Hongrie et en France, que les coins fiscaux moyens les plus élevés pour les travailleurs célibataires sans enfant rémunérés au salaire moyen dans leur pays ont été observés (voir graphique). Ces évolutions résultent principalement d’une variation des impôts sur le revenu des personnes physiques (IRPP). Le coin fiscal a augmenté de plus d’un point de pourcentage dans un seul pays, la Grèce (1,06 point), sous l’effet du relèvement de l’IRPP et des cotisations de sécurité sociale.

    Une baisse d’un point de pourcentage ou plus a été constatée dans deux pays, qui ont tous les deux engagé des réformes, à savoir l’Autriche (2,47 points) et la Belgique (1,32 point). L’étude constate également que la charge fiscale pour les familles avec enfants est plus faible que pour les célibataires sans enfant dans tous les pays de l’OCDE sauf deux (Chili et Mexique), où elle est identique. Le coin fiscal moyen pour les familles avec enfants et un seul salaire était de 26,6%, près de 10 points de moins que le coin fiscal d’un célibataire moyen.

    Globalement, l’écart entre le coin fiscal des familles et des célibataires s’est légèrement accru entre 2015 et 2016. L’impact de la fiscalité sur les incitations pour les salariés à investir dans l’amélioration de leurs compétences a été aussi analysé. Pour un salarié type s’engageant dans une formation de courte durée, l’impact combiné des impôts sur le revenu des personnes physiques et des cotisations salariales de sécurité sociale réduit l’incitation à investir dans la formation. Et ce, en abaissant la valeur d’un investissement dans les compétences de 24,9% en moyenne dans la zone OCDE.

    -----------------------------------------------------------------------------------

    (1) Ils mesurent le niveau des impôts sur le revenu des personnes physiques et des cotisations de sécurité sociale dans chaque pays de l’OCDE en calculant le «coin fiscal». Celui-ci correspond au montant total des impôts sur les revenus du travail versés par les salariés et les employeurs, diminué des prestations familiales reçues, en pourcentage des coûts de main-d’œuvre pour l’employeur. Le coin fiscal est calculé pour diverses catégories de ménages à différents niveaux de revenu.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc