×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Marrakech : Plus de 8.000 coureurs attendus au marathon

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:4941 Le 18/01/2017 | Partager
    Prévue le 29 janvier, la 28e édition se déroule en deux temps
    Sportifs amateurs, top runners et enfants y participent
    marathon_marrakech_4941.jpg
    Le Marathon international de Marrakech se déroule en deux temps: une course professionnelle de 42 km et un semi-marathon de 21km ouvert aux amateurs (Ph. L'Economiste)

    A peine les fêtes de fin d’année terminées que la ville de Marrakech se prépare déjà à un autre événement de taille: le Marathon international prévu le 29 janvier prochain. Comme chaque année, plusieurs milliers de coureurs nationaux et étrangers y sont attendus. «A quelques jours de la course, un peu plus de 8.000 coureurs, dont 1.500 étrangers sont déjà inscrits», précise Mohamed Knidiri, président de l’association Grand Atlas, organisatrice de l’événement. On n’en attend beaucoup plus, car certains attendent les derniers jours pour les inscriptions. Le marathon est l’épreuve sportive emblématique de Marrakech et du Maroc, depuis 1987 et qui se solde par plusieurs prix pour le marathon et le semi-marathon aussi bien pour les dames et que pour les hommes. Cette année, la course, qui se tient deux mois après la COP22, a choisi pour leitmotiv «Protégeons notre environnement». Des manifestations écologiques seront ainsi organisées en marge de l’événement. La course, elle-même, notamment le marathon, remporte beaucoup de succès auprès des tops runners féminins qui briguent à battre le record du marathon de 2h29mn. Trois grandes coureuses essayeront de pulvériser ce record. Il s’agit des deux éthiopiennes Asnakech Mengistu et Megers Megertu Tufa et de Lishan Dula Geugchu du Bahreïn. Outre les records à battre et pour garantir la présence des meilleurs coureurs, des primes d’engagement sont mises en place chaque année. Et aux côtés de ces grands athlètes, des enfants. Les petits de 10 à 13 ans ont également le droit de participer à cette fête sportive prévue à partir du village du marathon. Une course qui se tient le 28 janvier, la veille de la compétition des plus grands. Pour les organisateurs, il s’agit de transmettre aux enfants le goût de l’effort physique et de la persévérance. Mais l’événement n’est pas que sportif. Il attire aussi des touristes nationaux et internationaux. 62 pays ont déjà confirmé leur participation. Son parcours plat et rapide du tracé, passant par les principaux sites touristiques de la ville, est un atout considérable. Sur un peu plus de 42 kilomètres, il emprunte les grandes avenues, les rues et les ruelles de quartiers huppés et populaires, longeant les remparts et traversant la palmeraie. Habituellement programmé tous les mois de janvier, cet événement sportif, placé sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, est organisé par l'association Grand Atlas. Après 27 éditions, il est devenu un rendez-vous international incontournable qui reçoit des vedettes de la course pédestre. Il a aussi le mérite d’ouvrir le bal des animations dans la ville touristique. Côté logistique, quelque 200 personnes sont mobilisées pour assurer l’accueil, la sécurité, le ravitaillement et l’assistance médicale.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc