×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Gares TGV: Les premiers bâtiments sortent de terre

    Par Amin RBOUB | Edition N°:4940 Le 17/01/2017 | Partager
    Casa-Voyageurs, nouveau pôle de développement urbain
    Rabat Agdal, Kénitra, Tanger... Livraison dans un an!
    tgv.jpg

    Maquette (en haut), de ce que sera la gare LGV de Casa-Voyageurs. En bas, les premiers batiments qui sortent de terre, ainsi que les travaux tous corps d’état avec la SGTM en tant que chef de file.

    TANGER-CASA-VOYAGEURS Terminus! Les bâtiments des premières gares LGV sortent de terre. Dès les premiers mois de 2018, de nouvelles gares de dernière génération seront livrées clés en main. Mais ce ne sera pas n’importe quelles gares. De nouveaux standards seront implémentés de manière à assurer la même sensation de confort, d’ergonomie et de bien-être aussi bien dans le TGV que dans sa gare en tant qu’espace de vie et de commerce.

    De Tanger à Casablanca, en passant par Kénitra et Rabat Agdal,  ces investissements vont se traduire par une composante liée à la restructuration urbaine de quartiers mitoyens, avec plus d’attractions et de valorisation de nouveaux pôles articulés autour d’activités retail (commerce, shopping...), cafés, restauration, hôtellerie, magasins, espaces verts...  «Partout où elles seront implantées, les nouvelles gares LGV devront accélérer le développement économique, le commerce et l’urbanisme. Ces investissements apportent de nouveaux standards en termes de fonctionnalité, inter-modalité, sécurité, retail... L’expérience en Europe a démontré qu’une gare TGV crée de l’emploi et de la valeur ajoutée, avec de nouveaux pôles économiques et urbains tout autour», explique Mohamed Rabie Khlie, DG de l’ONCF à L’Economiste.

    De plus en plus, «les gares sont des pôles de développement urbain, elles effacent la séparation ferroviaire. Ce qui était auparavant une barrière urbaine, une séparation... est en passe de devenir un facteur structurant sur le plan urbanistique. C’est la tendance mondiale!», explique Dominique Vastel, directeur SNCF des projets Maroc.

    tgv_2.jpg
     

    «Dans notre stratégie de développement et de valorisation, les nouvelles gares sont conçues pour être parfaitement connectées aux principaux axes urbains. Elles sont appelées à jouer un rôle de repère majeur de la ville. D’où l’intérêt porté à leur valeur architecturale et au degré de qualité de leur conception, de leurs aménagements...», tient à préciser le top management de l’ONCF. Pour le cas de Casa-Voyageurs, la LGV en fera une station terminus de premier ordre. Selon les concepteurs, «la future station TGV sera résolument moderne.

    Au préalable, le projet a soulevé une double contrainte: celle d’accueillir une vingtaine de milliers de voyageurs, voire plusieurs millions grâce à la LGV, tout en faisant partie d’un projet immobilier d’envergure intégré». Le chantier Casa-Voyageurs est assez bien avancé (derrière la gare du côté de la rue de l’Emir Abdelkader, face à l’ex-Centrale Laitière à Aïn Borja et à proximité du bd Youssef Ibn Tachfine). Les plans ont été assurés par le groupement maroco-italien de cabinets d’architectes Yassir Khalil et Studio ABDR Architetti Associati.

    C’est d’ailleurs ce groupement qui a été retenu par le donneur d’ordre (ONCF) pour étendre et moderniser la gare historique de Belvédère. Conçue comme un lien urbain et construite sous forme de pont, la future station respectera l’actuel bâtiment et sa tour qui sont d’ailleurs un patrimoine de la capitale économique. D’après les plans, dont L’Economiste détient copie, une rue suspendue, bordée de commerces, facilitera le franchissement. «La nouvelle gare forme un pont entre deux parvis. Elle est censée jouer un rôle de passerelle entre les quartiers du nord et ceux du sud de Casablanca», explique-t-on auprès de l’ONCF. Avant même que le TGV ne soit opérationnel, les premiers effets de cette nouvelle gare sont déjà visibles et palpables. Deux hôtels flambant neufs (dont un Ibis) sont en phase de livraison. Un mall vient d’ailleurs d’ouvrir dans le quartier en plus d’un hypermarché Marjane. Le futur site flambant neuf de Casa-Voyageurs disposera d’une superficie de 9.000 m2. Coût global de l’investissement: plus de 394 millions de DH. 
    Rabat Agdal sera aussi un haut lieu de la LGV. Le site est appelé à devenir une nouvelle icône urbaine de la capitale avec la requalification des emprises ferroviaires et la création d’un centre multiservices via un programme mixte: bureaux, commerces et hôtels. La gare sera accompagnée par le développement d’une offre commerciale intégrée de 5.000 m2. Les parkings devront s’étendre sur 34.000 m2 avec une capacité de 1.000 places. La capacité d’accueil de la future gare tournera autour de 30 millions de passagers contre 7 millions actuellement. L’impact du projet se chiffre à 250.000 journées d’activité pendant les travaux et 500 emplois stables pendant l’exploitation. C’est un investissement global de 600 millions de DH. Le maître d’oeuvre est le cabinet d’architecture Youssef Melehi. Les travaux ont démarré en mars 2016 et la livraison clés en main est prévue pour juin 2018 (soit 28 mois de chantier de bout en bout).

    L’effet locomotive urbaine!

    Selon le management de l’ONCF, une gare qui fait 10 ou 15 millions de passagers par an est une locomotive pour toute  activité située dans son périmètre. A titre d’exemple, dans un centre commercial qui est adossé à une gare qui génère 10 millions de voyageurs, le mètre carré est forcément  beaucoup plus cher que celui de n’importe quel autre centre commercial excentré. Du coup, indirectement, le centre commercial adossé à la gare tire profit de la valeur ajoutée induite par le nombre de passagers du train.

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc