×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Syrie: La fin de la bataille d'Alep?

    Par Soufiane NAKRI | Edition N°:4924 Le 26/12/2016 | Partager
    Après de durs combats, le régime a repris la ville
    Une victoire entachée par le crash d'un avion russe en mer Noire
    syrie_024.jpg

    Alep totalement reprise par le régime syrien. La deuxième ville du pays a remporté sa plus grande victoire face aux rebelles depuis le début de la guerre en 2011. Soutenu par la Russie et l’Iran, le régime avait intensifié les bombardements depuis mi-novembre dernier. Au moins 465 civils avaient trouvé la mort et des dizaines de milliers de civils et de rebelles ont été évacués.
    A cet effet, les présidents iranien et russe, Hassan Rohani et Vladimir Poutine, ont salué la victoire de l'armée syrienne contre les terroristes à Alep lors d'un entretien téléphonique samedi soir. «La victoire de l’armée syrienne a pour message que les terroristes ne peuvent atteindre leurs objectifs. Il faut empêcher que les terroristes utilisent le cessez-le-feu pour reprendre des forces et créer de nouvelles bases dans d'autres régions en Syrie», a déclaré le président iranien.
    En revanche, cette victoire a été entachée par le drame du crash d'un avion russe. L’appareil se rendant en Syrie pour célébrer cette victoire et participer aux fêtes du nouvel an s’est écrasé dimanche en mer Noire. Il transportait 92 personnes et 8 membres d’équipage. Selon le ministère russe de la défense, des débris ont été retrouvés à 1,5 kilomètre du littoral de la ville de Sotchi, à une profondeur de 50 à 70 mètres.  A bord de cet appareil se trouvaient des soldats russes et des membres de l'ensemble Alexandrov, l'un des chœurs de l'Armée Rouge. Parmi les passagers figuraient également neuf journalistes, a précisé le ministère.
     Par ailleurs, une commission russe a indiqué dimanche qu’une enquête criminelle a été ouverte pour déterminer si des manquements aux règles de sécurité aérienne sont à l’origine de l’accident. En avril 2010, un appareil de ce type transportant 96 personnes dont le président Lech Kaczynski et de hauts responsables polonais s'était écrasé en tentant d'atterrir près de Smolensk (ouest de la Russie), et tous ses occupants avaient été tués.
    Rappelons que la Russie mène depuis septembre 2015 une campagne militaire, notamment aérienne, en Syrie pour soutenir le régime du président syrien Bachar al-Assad, un allié de longue date. Quelque 4.300 militaires russes sont déployés en Syrie, et la Russie continue de renforcer sa présence militaire. Vladimir Poutine avait ordonné vendredi d'agrandir les installations portuaires militaires russes dans le nord-ouest de la Syrie, censées devenir une base navale russe permanente.
     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc