×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Des documentaires pour découvrir la culture sahraouie

    Par Karim Agoumi | Edition N°:4921 Le 21/12/2016 | Partager
    La seconde édition du festival de Laâyoune jusqu’au 22 décembre
    «Le périple du thé vert», «La fête à l’aller et au retour»… huit films sur le Saraha en lice
    Un moyen de valoriser l’histoire et la civilisation de la région
    culture_sahraoui_021.jpg

    C’est parti! Le festival du film documentaire de Laâyoune bat son plein au Palais des congrès de la ville. Un évènement qui vise à faire découvrir ou redécouvrir la culture et l’identité de la région à travers cet outil cinématographique didactique (Ph. L’Economiste)

    Faire découvrir ou redécouvrir l’histoire et la culture du Sahara marocain à travers le film documentaire. C’est l’objectif original et captivant de la seconde édition du festival du film documentaire de Laâyoune qui se poursuit jusqu’au 22 décembre au Palais des congrès de la ville. Un évènement culturel haut en couleur organisé par le Centre cinématographique marocain (CCM) au programme particulièrement riche et diversifié et auquel participent des cinéastes et des acteurs de renom.

    Au total, pas moins de huit films documentaires en rapport avec la thématique du festival sont en lice pour tenter de rafler les prix de cette seconde édition. Des œuvres colorées, prenantes et didactiques, dont notamment «Le périple du thé vert» du réalisateur Abdelilah Zirat, dont le titre rappelle la boisson quasi-emblématique et culturelle de la région, «La fête à l’aller et au retour» de Mohamed Bouhari, qui aborde notamment la convivialité et les qualités humaines de ces Marocains du désert, ou encore «Sur les voies du Sahara» de Khaled Zairi qui guide les spectateurs sur les routes ensablées et sauvages du Sahara.
    Pour les départager, un jury, présidé par Ouled Lahbib Aidid, a été mis à contribution. Il est composé de cinq personnalités du monde du cinéma et du documentaire, dont notamment Leila Maelainine, pionnière de la radio régionale de Laâyoune, le réalisateur de renom Daoud Aoulad Sayed ou encore l’acteur et scénariste Jilali Ferhati.
    Au programme du festival figurent également trois séminaires particulièrement intéressants. Ces derniers portent sur des sujets en rapport avec le thème phare du festival dont notamment «Le soutien du film documentaire sur la culture et l’histoire de l’espace sahraoui: le bilan et les perspectives», «La création cinématographique dans la culture: les défis» et «La critique cinématographique et le film documentaire». L’évènement vise à valoriser et faire connaître au public la culture, l’histoire et l’identité de la civilisation sahraouie. Cette manifestation a aussi pour but de contribuer au développement d’une véritable industrie cinématographique au Sahara et de promouvoir les productions documentaires sur cette région du Royaume. L’évènement représente également une plateforme d’échange, de rencontre et de dialogue entre bon nombre d’acteurs du secteur provenant de diverses régions du pays.

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc