×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Zagora fête le film Transsaharien

    Par Sabrina BELHOUARI | Edition N°:4917 Le 15/12/2016 | Partager
    Un prix exceptionnel de la Fédération africaine de la critique en marge de la compétition

    Zagora sera sou le feu des projecteurs du 22 au 26 décembre prochain. L’association Zagora pour le film transsaharien y organisera la 13e édition du Festival international du film transsaharien. 

    L’évènement sera placé sous le thème: «la Critique, une composante majeure de l’industrie du cinéma». Il connaîtra la présence particulière des membres de la Fédération africaine de la critique cinématographique qui a décidé d’offrir, exceptionnellement cette année, le prix de la critique africaine, dans le cadre de la compétition officielle. 
    En effet, et pour la quatrième fois, une compétition officielle des longs métrages, représentant plusieurs pays, en l’occurrence le Maroc, la France, la Turquie, les Emirats arabes Unis, Malte, l’Iran, l’Irak, la Tchéquie et la Belgique sera au programme. En parallèle, un concours de scénario sera tenu. Avec des thématiques diverses, liées à l’eau, au nomadisme, au mode de vie d’oasis, aux coutumes et mœurs, Kasbahs, au changement climatique,… des thèmes qui préoccupent de plus en plus la société civile dans la région. 
    Outre les compétitions, le festival offre une formation au profit des jeunes. Plusieurs ateliers, sur le jeu d’acteur et le reportage audiovisuel, ainsi que sur le film documentaire, seront animés par des spécialistes. Le Master class de cette année sera assuré par le scénariste marocain Mohamed Ariouès. Il portera sur l’analyse filmique, écriture d’un scénario, comment et pourquoi. 
    L’un des moments forts de cette édition sera l’hommage qui sera rendu à l’un des vétérans du cinéma marocain, le réalisateur Mohamed Abderrahman Tazi, en reconnaissance de son parcours cinématographique. 
    L’Association Zagora pour le Film transsaharien espère ainsi lier à tout jamais l’image de Zagora à son ambition de devenir la cité promotrice des valeurs culturelles et humaines, d’innovation, d’ouverture, de dialogue et de tolérance.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc