×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Novartis se positionne sur les biosimilaires

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:4915 Le 09/12/2016 | Partager
    Au Maroc, ce marché est estimé à 200 millions de DH
    La société a réalisé un chiffre d’affaires de 500 millions de DH en 2015

    Présent au Maroc depuis 1996, avec ses trois divisions: Novartis (Pharma et Oncologie), Sandoz et Alcon, le groupe helvétique a axé sa stratégie de croissance sur la recherche et développement. Sandoz, sa branche spécialisée dans les génériques, s’est lancée dans la fabrication de biosimilaires. En avril dernier, Novartis a annoncé un investissement d’environ 100 millions d’euros sur quatre ans, pour accroître de 70% la production de son centre situé dans le Haut-Rhin (France). Le site alsacien est présenté comme l’une des plus grandes usines de production d’anticorps par culture de cellules de mammifères au monde. Ce site pourrait servir de rampe de lancement pour la conquête du marché marocain.
    «Le marché marocain des biosimilaires est estimé à 200 millions de DH», précise Mehdi Zaghloul, DG Novartis Oncologie Maghreb. Pour l’heure, les investissements du groupe sur le marché des biosimilaires marocain se situent aux alentours de 1 million de DH. Ce qui devrait très vite évoluer les années à venir. «Il y a une claire volonté des autorités d’encourager le développement de la production des médicaments issus d’un environnement biologique au détriment de l’environnement chimique. Ce qui est encourageant  à long terme pour Sandoz», assure Mehdi Zaghloul.
    Le plus gros du business de Novartis est fait entre l’Europe et les Etats-Unis. Novartis Maroc, c’est 89 produits mis sur le marché, 149 collaborateurs, 7 millions d’unités produites en 2015, contre 2 millions d’unités importées. En 2015, la société a réalisé un chiffre d’affaires de près de 500 millions de DH au Maroc.

    20 ans de présence au Maroc

    La célébration de son 20e anniversaire a été l’occasion pour ses dirigeants de rappeler la vision et la mission du groupe et d’exposer les projets mis en place par Novartis Maroc pour contribuer aux grands chantiers entrepris par le Royaume dans le domaine de la santé. Le groupe a signé un protocole d’accord avec le ministère de la Santé, en vue de faciliter l’accès à des médicaments novateurs, développer des capacités techniques et promouvoir des essais cliniques. Dans le cadre de ce protocole, une convention a été signée avec la direction de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies relevant du ministère. Cette dernière scelle l’engagement de Novartis Maroc pour l’accompagnement du ministère de la Santé dans le programme national de prévention et de contrôle de la thalassémie au Maroc, notamment pour l’information et la sensibilisation des patients et de leurs familles, mais également pour la formation et l’encadrement du personnel soignant. Novartis Maroc a initié «Glivec International Patient Assistance program» (GIPAP), permettant l’accès au traitement pour les patients nécessiteux atteints de leucémie ou de cancer de l’intestin, a-t-il confirmé, faisant savoir que sur les 6 dernières années, près de 777 patients ont bénéficié de ce programme pour un montant d’investissement de 243 millions de dirhams.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc