×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Sindibad Beach Resort : Les travaux de la 1re tranche reprennent

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:4908 Le 30/11/2016 | Partager
    Montée en cadence pour livraison au 1er semestre 2017
    Un investissement de 2,3 milliards de DH sur 4 tranches
    Un PPP inédit liant la ville aux promoteurs
    sindibad_beach_resort_008.jpg

    Le chantier de Sindibad Beach Resort accueillera près de 600 ouvriers dans les prochaines semaines afin de respecter les délais de livraison au 1er semestre 2017 (Ph. F. Al Nasser)

    C’est reparti pour Sindibad Beach Resort. Quelques mois après le retrait du Groupe Alliances, les travaux reprennent sur le complexe résidentiel de luxe, qui surplombe la corniche de Casablanca (non loin du Morocco Mall). Les premiers appartements seront livrés à partir du 1er semestre 2017, selon le management de Sindibad Beach Resort.
    La Société Maroc Emirats arabes unis de développement (Somed) est aujourd’hui actionnaire à 100% de ce projet, qui a accusé plus d’une année de retard. En effet, après quelques mois de négociations avec le groupe Alliances et une fois la transaction effectuée, il a fallu patienter encore quelques mois avant de redémarrer le chantier. «Il s’agit d’un cas de force majeure qui a certes ralenti un peu l’avancement sur ce projet. Mais, aujourd’hui, les difficultés sont derrière nous et les travaux reprennent», explique Rachid Bennani, DG de Sindibad Beach Resort.
    Depuis la reprise en main du projet par Somed, après le rachat des parts d’Alliances (cf. édition du 14 juin 2016), les consultations avec les prestataires et les accords pour le règlement des arriérés se sont accélérés pour la mise en place d’un planning de finalisation des travaux. Aujourd’hui, plus de 30 entreprises et 400 ouvriers s’activent sur les lieux. «Cette montée en cadence devra se poursuivre et le chantier accueillera près de 600 ouvriers dans les prochaines semaines afin de respecter les délais», assure le management.
    Le volet résidentiel, qui s’étend sur plus de 20 hectares, représente un investissement de 2,3 milliards de DH pour les 4 phases du projet. «A ce jour, plus de 500 millions de DH ont été engagés pour la phase 1 qui est en cours de finalisation», tient à préciser Bennani. Sur cette 1re tranche, baptisée «Les Joyaux», plus de 240 appartements (sur un total de 260) sont déjà vendus sur plan.
    Pour rappel, Sindibad Beach Resort est un projet intégré, qui comprend outre le volet résidentiel, les parcs Sindibad et Sidi Abderrahmane, des hôtels, des commerces …  La particularité du projet implique des engagements mutuels de la ville de Casablanca et des promoteurs dans le cadre d’un PPP. La ville, qui a besoin d’aménager les parcs Sindibad et Sidi Abderrahmane et de reloger les bidonvillois de la zone, offre en échange aux promoteurs la possibilité d’avoir accès au foncier à des tarifs avantageux. Les deux parties ont formalisé leurs engagements par une convention signée en juillet 2010. Celle-ci régit les termes de ce partenariat, avec des échéances en termes de délais, investissements … «Il s’agit d’un partenariat exemplaire, car il y en a peu de ce genre qui ont réussi», soutient le management. En effet, Sindibad est aujourd’hui opérationnel, alors que le parc archéologique de Sidi Abderrahmane est pratiquement finalisé. La composante immobilière devra également suivre avec des livraisons dès l’année prochaine.
    Parallèlement à l’avancement sur ces chantiers, il aura fallu aussi libérer le foncier occupé par un millier de ménages bidonvillois. Aujourd’hui, 60% sont déjà relogés. «Les trois premières phases du projet résidentiel sont libérées à 100%, les 40% restants sont situés sur le foncier dédié à la 4e tranche», poursuit Bennani.
    En vertu d’une convention, signée avec la SDL Idmaj Sakane, les bidonvillois ont bénéficié de lots de terrain dans des zones comme Bouskoura …

    Label HQE

    Sindibad Beach Resort vient d’obtenir la certification HQE (haute Qualité environnementale). «Nos futurs propriétaires seront les premiers au Maroc à s’installer dans des appartements labellisés HQE, label français indépendant permettant de certifier des logements qui sont sains, sûrs, confortables, économiquement performants et respectueux de l’environnement», se félicite Rachid Bennani, DG de Sindibad Beach Resort. La qualité environnementale du site avec un faible ratio d’occupation du sol par rapport aux espaces verts, l’intégration d’une conception bioclimatique des bâtiments, une enveloppe thermique et acoustique renforcée pour les bâtiments, une isolation thermique performante, du double vitrage et l’apport d’un éclairage naturel dominant sont autant d’éléments pris en considération pour cette certification.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc