×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Brèves

    Par L'Economiste | Edition N°:4894 Le 09/11/2016 | Partager

    ■ All Africa music Awards: 4 Marocains primés

    all_africa_094.jpg

    La musique marocaine s’est vue décerner 4 trophées lors de la 3e édition des All Africa Music Awards (Afrima) qui se sont tenus le 6 novembre à Lagos au Nigéria. L’évènement qui consacre la musique africaine a réuni de nombreux artistes du continent dont plusieurs du Royaume. Ainsi, les artistes marocains dont Zina Daoudia, Ahmed Soultan, Oum, Ahmed Chawki, Hatim Ammor et bien d’autres ne totalisaient pas moins de 23 nominations dans différentes catégories régionales et continentales. Au final, 4 artistes reviennent avec un trophée face à une concurrence rude. Figurait parmi les gagnants, Amine AUB sacré «Best promising artist», artiste le plus prometteur.
    L’interprète de «Warda bin nass» qui a reçu 3 prix aux Méditel Music Awards propose un style afro-rock bien à lui aux sonorités groovy. Autre artiste qui n’a pas manqué de séduire le public, Ahmed Soultan, un habitué des Afrima déjà primé lors des premières éditions. Le maître de l’afrobian a reçu l’un des trophées les plus importants, celui du meilleur album pour «Music has no boundaries ». Du côté des catégories régionales, Dj Van a été sacré «Best male artist in North Africa». Le «hit maker» bien de chez nous dévoilera dans quelques jours sa dernière collaboration avec la star du chaabi Zina Daoudia, qui a elle-même remporté le prix de la meilleure artiste nord-africaine.

    ■ COP22: L’AFD propose une pléiade d’activités culturelles
    A l’occasion de la COP22, l’Agence française de développement (AFD) organise plusieurs évènements culturels de sensibilisation aux enjeux de l’environnement et du climat à travers diverses initiatives destinées aux jeunes mais aussi au grand public. En septembre 2016, l’AFD proposait un concours de dessin intitulé «Dessine moi le monde en 2030» au profit de 2.000 enfants. Parmi les travaux produits, une cinquantaine fera l’objet d’une exposition sur les abris de tramway de Rabat-Salé et une rame sera habillée par les œuvres sélectionnées. Par ailleurs 3 grands panneaux d’affichage de rue sont présentés à Marrakech en ce moment durant la COP22.
    Un festival du film sur le climat intitulé «Lumières sur le climat» est également au programme du 11 au 13 novembre à la place du 16 novembre. Il sera inauguré par la projection de «Demain», César 2016 du meilleur documentaire. La photographie est également à l’honneur jusqu’au 18 novembre avec l’exposition «Maroc et France : ensemble face au changement climatique» de Francesco Zizola. Ce dernier a réalisé un photoreportage de projets phares en rapport avec le climat tels que la centrale Noor, le tram de Rabat-Salé ou encore les hammams durables financés par le FFEM. L’AFD organise également un festival de contes. Inspiré de l’exposition interactive « Nés quelque part » présentée à Paris lors de la COP21, «Racontes-moi le climat» prend la forme de sept contes joués dans de petits espaces circulaires appelés «Nacelles».

     

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc