×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Un indice «écolo» à la Bourse de Casablanca

    Par Franck FAGNON | Edition N°:4888 Le 01/11/2016 | Partager
    Il sera composé des émetteurs les mieux notés par Vigeo Eiris
    7 valeurs marocaines représentées dans le Vigeo Eiris Emerging Market 70
    bourse_ecolo_088.jpg

    La Bourse se met au diapason des questions liées au développement durable en créant le «Vigeo-CSE Moroccan ESG Index». BMCE Bank of Africa, BMCI, Maroc Telecom, LafargeHolcim Maroc, Managem, SMI et Lydec, qui sont présentes dans le Vigeo Eiris EM 70, feront d'office partie du nouvel indice (Ph. L'Economiste)

    La Bourse de Casablanca et l'agence de notation extra financière Vigeo Eiris vont proposer aux investisseurs des placements dans des valeurs «vertes». Dans la perspective de la COP22, c'est une façon pour la Bourse de Casablanca de marquer son engagement pour la finance et le développement durable. Le lancement du «Vigeo-CSE Moroccan ESG Index» est attendu durant la COP 22. L'indice sera composé d'une quinzaine de valeurs. Elles seront choisies parmi les entreprises cotées les mieux notées par Vigeo Eiris sur leurs performances de responsabilité sociale. Le poids de chaque valeur de l'indice dépendra de son score en matière de responsabilité sociale et environnementale. Les sept entreprises marocaines représentées dans l'indice Vigeo Eiris Emerging Market 70 sont sûres d'y figurer. Il s'agit de BMCE Bank, BMCI, Maroc Telecom, Lafarge Holcim Maroc, Managem, SMI et Lydec. Elles font partie de la liste de 70 entreprises parmi un univers de 800 émetteurs qui affichent les meilleurs scores en matière de respect des droits de l'homme, de protection de l'environnement, de gouvernance ou encore de contribution au développement économique et social des territoires sur lesquels ils opèrent. La responsabilité sociétale et environnementale devient un sujet stratégique pour les entreprises. Elles devraient se bousculer pour intégrer le nouvel indice, notamment pour leur image. Par ailleurs, ces valeurs «vertes» pourraient séduire de nouveaux types d'investisseurs, ceux qui sont particulièrement attentifs aux impacts sociaux et environnementaux de leurs placements. D'après les premiers tests, le «Vigeo-CSE Moroccan ESG Index» surperformerait le Masi.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc