×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Jerada: Un programme de reconversion des cultures

    Par Ali KHARROUBI | Edition N°:4842 Le 24/08/2016 | Partager
    Renforcement de l’irrigation localisée
    Nouvelles unités pour l’élevage des vaches laitières et l’apiculture
    jerada_plante_042.jpg

    La reconversion des exploitations céréalières en oliviers, amandiers ou cactus vise à améliorer les rendements et le revenu des petits agriculteurs (Ph. A.K)

    Le Conseil régional de l’Oriental et le département de l’Agriculture viennent de mobiliser 84 millions de dirhams pour financer le programme de reconversion des cultures et la mise à niveau des zones frontalières de la province de Jerada. Ce programme va se traduire par l’équipement de 45 hectares en irrigation localisée dans la commune d’Ain Bani Mathar, l’optimisation de la production laitière dans les communes de Guafayet et Labkhata. Une nouvelle unité d’élevage des vaches laitières sera construite en 2017. Il s'agit de relever les standards du circuit productif des coopératives et indirectement, améliorer les revenus des agriculteurs.
    Idem pour la construction d’une unité nouvelle dédiée à la production des plantes aromatiques et médicinales. L’objectif étant de valoriser et diversifier la production des huiles essentielles et des plantes séchées, en plus de l'accompagnement dans la commercialisation de ces produits. Selon des données de la direction régionale des eaux et forêts, la superficie des faciès à romarin dans la région de l'Oriental avoisine les 510.000 hectares et la commercialisation de ce produit naturel est en nette croissance. En parallèle 22 millions de dirhams seront réservés à la reconversion de 1050 hectares des céréales en culture des amandiers (450 Ha), oliviers (450 Ha) et cactus (200 Ha). La filière apicole bénéficie aussi d’un intérêt particulier et sera renforcée par la distribution de 1226 ruches aux petits éleveurs et la construction d’une unité de production du miel (3,8 millions de dirhams) mise à la disposition des coopératives locales.  
    Mabrouk Tabet gouverneur de la province de Jerada et Abdenbi Bioui président du Conseil régional de l'Oriental ont expliqué que ces projets ambitionnent d’impulser une dynamique d’emploi dans les zones frontalières, initier une agriculture compétitive et adaptée aux règles du marché, développer une approche orientée vers la lutte contre la pauvreté, en augmentant significativement le revenu agricole des petits et moyens exploitants.
    En parallèle 46,51 millions de dirhams ont été débloqués pour connecter dix douars au niveau des communes de Guafayet, Oulad Ghzil, Labkhata et Laaouinate au réseau électrique dans le cadre du programme d'électrification rurale global. Et dans le but de désenclaver certaines zones périphériques, une nouvelle route rurale reliant Laaouinate à Jerada (8,1 km) est opérationnelle depuis le 20 août. Elle a nécessité 11,5 millions de dirhams pour sa réalisation.
    De notre correspondant,
    Ali KHARROUBI

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc