×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 195.938 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 234.695 articles (chiffres relevés le 4/6 sur google analytics)
De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:4841 Le 23/08/2016 | Partager

• Discours royal: La France salue l’engagement du Maroc
«Le Roi Mohammed VI dans son discours du 20 août a adressé un message de paix et de tolérance. Il a vivement condamné l’assassinat du père Hamel le 26 juillet d’une «folie impardonnable» qui a révulsé le monde entier. La France y est particulièrement sensible», a indiqué, hier lundi, le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères Romain Nadal, lors d’un point de presse. Paris salue d’ailleurs «l’engagement résolu du Maroc contre le fanatisme sous toutes ses formes et renouvelle sa volonté de travailler ensemble, dans le cadre de son partenariat d’exception, pour prévenir et lutter contre la radicalisation et le terrorisme». F.Z.T.

• Usine Peugeot: Fipar Holding participe à hauteur de 5,63%
Fipar Holding, la société d’investissement du groupe Caisse de dépôt et de gestion (CDG), vient d’être autorisée à prendre une participation à hauteur de 5,63% dans la société anonyme qui sera créée sous la dénomination «Peugeot Citroën Automobiles Maroc». La participation de Fipar Holding dans la société exécutrice du projet d’implantation d’une usine Peugeot au Maroc sera d’une valeur de 7 millions d’euros. A.E.

• Intérêts moratoires: Le décret au Bulletin officiel
Le décret sur les intérêts moratoires vient d’être publié au Bulletin officiel n°6488 du 4 août. Il entre en vigueur à partir du 1er janvier 2017. Date de l’abrogation du décret n°2-03-703 daté de 2003. Le nouveau texte prévoit l’ordonnancement et le paiement de la commande publique dans un délai maximum de 60 jours à compter de la constatation de la prestation. Le taux des intérêts moratoires sera indexé sur le taux moyen pondéré des bons du trésor à trois mois, majoré d’un point. H.E.

• Hébergement touristique: De nouvelles fiches de renseignements…
Désormais, les établissements touristiques classés ainsi que les autres formes d’hébergement sont tenus de remplir un nouveau modèle de bulletins de renseignement. Une mouture plus exhaustive doit être remplie par l’exploitant chaque jour avant 8 heures suite à l’arrivée et au départ des clients et transmise aux services compétents de la DGSN ou la Gendarmerie royale.  A.R.

• Réforme des retraites: Le Conseil constitutionnel rejette le pourvoi des conseillers
L’adoption des projets de loi relatifs à la réforme des retraites (pensions civiles) a été validée par le Conseil constitutionnel. Le pourvoi introduit par 43 conseillers pour inconstitutionnalité de ces textes, notamment à cause de vices de forme, a été examiné par cette instance. Sentence: la procédure d’adoption ne comportait aucun élément non-conforme à la Constitution. M.A.M.

• Zéro mika, zéro information
La chambre des représentants a raté une jolie occasion pour réitérer le coup de «Zéro Mika» (cf. L’Economiste du 22 août 2016). L’occasion manquée, n’est autre que celle du projet de loi relatif au droit d’accès à l’information qui devait insister sur l’information environnementale et l’obligation des entreprises industrielles, publiques et privées, de publier des rapports réguliers où il est question des sites contenant des produits toxiques ou qui peuvent porter préjudice à l’environnement... Cette mesure figurait dans la proposition de loi  de l’Usfp. Disposition qui n’a pas été reprise dans le projet de loi adopté le 20 juillet 2016. F.F.

• Une banque publique d’investissement en 2017
Le gouvernement travaille sur un projet de banque publique d’investissement. La mesure sera intégrée dans le projet de loi de Finances 2017 en cours d’élaboration. L’institution disposera des moyens de financement, qui seront répartis par région. Des indicateurs chiffrés seront construits pour évaluer l’impact économique et politique des projets. Ministères et établissements publics seront mis à contribution pour la mise en œuvre de ce dispositif censé améliorer la politique d’investissement public et son efficacité. H.E.

• Tourisme: Léger recul des arrivées
Quelque 4,2 millions de touristes ont visité le Maroc à fin juin 2016, soit une baisse de 2,6% par rapport à la même période de l’année 2015, selon les chiffres de l’Observatoire du Tourisme. Le nombre des touristes étrangers (TES) a reculé de 5,6% tandis que les arrivées des MRE ont enregistré une hausse de 1,7%, indique l’Observatoire. Les arrivées des touristes en provenance du Royaume-Uni, de l’Allemagne, de la France et de l’Italie ont baissé respectivement de 8%, 7% et 5%. A.E.

• Explosion à l’école des mines à Rabat
Accident grave à l’école des mines à Rabat. Une chaudière a explosé, ce lundi après midi, au sein de cet établissement, causant la mort de deux agents de sécurité, selon un premier bilan. Un troisième, gravement blessé, a été transporté à l’hôpital. D’importants dégâts matériels ont été également enregistrés. Une catastrophe a été évitée de justesse, dans la mesure où cette explosion a eu lieu au moment où les étudiants sont encore en vacances. M.A.M.

• Petite baisse des prix à la consommation en juillet
L’indice des prix à la consommation (IPC) a enregistré une baisse de 0,2% au cours du mois de juillet 2016 en variation annuelle, selon le HCP. Une évolution qui s’explique par la baisse de l’indice des produits alimentaires de 0,4% et par celle des produits non alimentaires de 0,1%. Les plus fortes baisses au niveau des produits alimentaires ont concerné principalement les légumes avec 3%, les «poissons et fruits de mer» avec 0,7% et le «lait, fromage et œufs» avec 0,3%. K.A.

• Ciment: Le gel des mises en chantier menace l’activité
L’effet Aïd El Kebir risque de compromettre la consommation de ciment au 2ème semestre. En dépit du regain d’activité enregistré lors de la semaine précédant l’Aïd, les ventes de ciment sont susceptibles de chuter en septembre. «L’activité sera fortement impactée par cette pause», annonce-t-on auprès de la fédération des promoteurs immobiliers (FNPI). L’approche des législatives et les premières pluies pourraient avoir un effet d’aubaine sur les ventes du ciment lors du second semestre. A.I.L.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc