×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Les yeux des investisseurs rivés sur Jackson Hole

Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:4841 Le 23/08/2016 | Partager
Réunion au sommet des patrons des banques centrales
Le discours de Janet Yellen très attendu
janet_yellen_041.jpg

Les analystes décortiqueront, vendredi prochain, le discours de la présidente de la banque centrale américaine Janet Yellen en quête d’indices sur la trajectoire de la politique monétaire aux Etats-Unis (Ph. AFP)

Les principales Bourses européennes se sont orientées à la hausse, hier lundi, en début de séance. A Paris, l’indice CAC 40 avance de 0,53% à 4.423,69 points la matinée. A Francfort, le Dax prend 0,49% et à Londres, le FTSE gagne 0,09%.
La prudence devrait rester de mise sur les marchés en ce début de semaine qui sera marquée par le symposium de Jackson Hole, réunion annuelle des dirigeants de banques centrales du monde entier dans le Wyoming (prévu du 25 au 27 août). Les analystes attendent le discours de Janet Yellen, la présidente de la banque centrale américaine (Fed) vendredi 26 août. Ils espèrent plus de clarification sur l’évolution de la politique monétaire américaine. Le vice-président de la banque centrale américaine Stanley Fischer avait affirmé, dimanche dernier, que «l’économie américaine était proche des objectifs que la Fed s’est fixée en termes d’emploi et d’inflation pour relever les taux d’intérêt». Il n’a pas donné plus d’indications sur les intentions du Comité monétaire lors de sa prochaine réunion les 20 et 21 septembre. Le marché était aussi attentif à la rencontre lundi après-midi en Italie entre Matteo Renzi, Angela Merkel et François Hollande. Ils vont chercher les moyens de relancer l’Europe après le Brexit.
Les Bourses mondiales ont connu un été très tranquille, contrairement à l’an passé (voir aussi Les Echos France daté du 22 août 2016, La rentrée sur les marchés promet d’être plus agitée que l’été). En effet, il y a presque un an, les Bourses étaient chahutées. Précisément, le 24 août, l’indice MSCI World plongeait de 3,72%, «entamé par la crise grecque et conclu par la dévaluation du yuan chinois». La Bourse de Shanghaï avait perdu jusqu’à plus de 9% en séance et clôturant en baisse de 8,5%. Quant à la Bourse de Shenzhen, elle a chuté de 7,61%. Entre 1998 et 2015, la Bourse de Paris a ainsi connu six mois d’été durant lesquels elle a plongé de 8% à près de 13% (-12,58% en août 2015), dont une année 2011 difficile (-19% en deux mois).
Cette année, les Bourses se sont bien comportées, malgré le Brexit. Depuis le 30 juin, l’indice CAC 40 gagne 3,84%, alors que le Stoxx Europe 600 s’est repris de 3,11% et les marchés émergents de 9%. Même le Japon progresse sur la période (+6,22% pour le Nikkei 225). Quant aux actions américaines, elles battent des records depuis le 30 juin (11 pour le S&P 500 et 5 pour le Nasdaq). Globalement, les investisseurs sont rassurés par les résultats des entreprises, aux Etats-Unis, mais aussi en Europe, ainsi que par la remontée du pétrole (autour des 50 dollars) et la stabilité des devises (dollar en tête). Il faut s’attendre à ce que les affaires reprennent en septembre et surtout en octobre. Le calendrier politique et monétaire est aussi chargé avec trois rendez-vous pour la Fed, la BCE et la Banque du Japon. Le calendrier électoral en Italie et aux Etats-Unis est aussi surveillé.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc