×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Analyse

Patrimoine/Casablanca
Les premiers sites à réhabiliter

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:4841 Le 23/08/2016 | Partager
50 millions de DH pour l’église Sacré-Coeur
Une seconde vie pour la villa Karl Fick
Un centre commercial sous la coupole Zevaco

Avant le démarrage des travaux sur les projets de réhabilitation, un travail de longue haleine était nécessaire pour préparer le terrain. En effet, il a fallu à peu près un an et demi aux équipes de la SDL Casa Patrimoine avant de passer à l’étape décisive, celle du lancement des travaux. Etudes, préparation des appels d’offres, adjudication des marchés… Aujourd’hui, l’église Sacré-Cœur et le passage souterrain Zevaco (place des Nations unies) figurent parmi les premiers sites qui bénéficieront des opérations de réhabilitation. La villa Karl Fick suivra bientôt avec un square éponyme. L’espace qui la jouxte est en cours d’aménagement en jardin public. Voici le détail sur les 3 projets de réhabilitation.

 

■ Villa Karl Fick: Deux en un, un square et un musée

villa_karl_fick_041.jpg

Les travaux ont déjà démarré sur le site de la villa Karl Fick. Mais il ne s’agit pas de la restauration de la villa à proprement dit, mais de l’aménagement de son jardin en parc public. Ce volet est pris en charge par la SDL Casa Aménagement, qui assure la maîtrise d’ouvrage dans le cadre des travaux sur les voiries. Le nouveau «square Karl Fick» est aménagé sur le boulevard la Résistance, juste en face de l’immeuble 17 étages. L’objectif est d’offrir une bouffée d’air aux habitants du quartier, qui abrite déjà un jardin historique «Murdoch». Les travaux sont déjà en cours sur le site et les clôtures viennent d’être posées. ID Paysages (qui réaménage aussi le parc de la Ligue arabe) et Printanier sont les deux entreprises qui prennent en charge les travaux. Alors que Comète Internationale est assistant maîtrise d’ouvrage.  
Quant aux travaux sur la villa Karl Fick, ils n’ont pas encore démarré, en attendant que Casa Patrimoine peaufine les derniers détails. Il faut dire que l’édifice est en état de délabrement avancé. Afin d’intégrer ce monument dans le circuit touristique et dans une optique d’ordre culturel et socio-économique, ce bâtiment sera reconverti en espace culturel. Celui-ci pourrait accueillir un musée, un centre d’exposition, des ateliers d’arts modernes, des espaces verts… avec en parallèle des activités génératrices de revenus.
Pour la petite histoire, la villa, méconnue des Casablancais, a été construite au début des années 1910 par Karl Fick, chef d’une maison de commerce allemande de Casablanca. Arrivé au début des années 1880, Karl Fick était à la tête d’une des plus importantes firmes du Maroc. Soupçonné d’espionnage, il est condamné à mort et exécuté le 28 janvier 1915. Pendant la 1re Guerre mondiale, le parc a servi de camp pour les prisonniers allemands. L’administration française la transforma en maison d’accueil pour des enfants en souffrance, puis édifia dans le parc un collège (Khenata Bent Bekkar) vers 1920.

                                                                          

■ Coupole Zevaco: Le globe terrestre aura une vocation commerciale

coupole_zevaco_041.jpg

Les travaux de restauration de la coupole Zevaco démarreront en septembre. C’est le cabinet d’architectes Souad Belkaziz qui a obtenu ce marché, attribué en juin (cf. notre édition du 24 juin 2016). L’emplacement de la coupole sera maintenu ainsi que sa forme d’origine, avec de la végétation tout autour et une zone humide (des flaques d’eau). La proposition retenue intègre aussi une structure lumineuse qui permettra la mise en valeur artistique de la coupole et accentuera sa visibilité. Le passage souterrain, quant à lui, sera réaménagé en vue d’effacer l’image d’insalubrité qui l’entache. Il sera rouvert aux Casablancais et proposera des activités commerciales et/ou culturelles. Pour rappel, ce projet porté par la Commune urbaine de Casablanca (CUC), dont le coût global avoisine les 14 millions de DH, est majoritairement financé par l’opérateur koweïtien Al Ajial Holding, qui contribuera à cette réhabilitation à hauteur de 11,5 millions de DH.

                                                                          

■ Cathédrale Sacré-Cœur: Une reconversion inspirée d’Amsterdam

cathedrale_sacre-coeur_041.jpg

La restauration de la cathédrale Sacré-Cœur sera entamée en septembre prochain. Ce projet, doté d’un budget de 50 millions de DH, devra aboutir dans 2 ans. L’église accueille depuis quelques années des activités culturelles de manière sporadique. Aujourd’hui, la ville veut étendre son usage à d’autres activités culturelles et artistiques (conférences, bibliothèque, boutiques, défilés de mode, hall de musique…). L’édifice dispose aussi d’une grande esplanade suffisante pour programmer et organiser des concerts et des activités en plein air. Casa Patrimoine compte s’inspirer de l’expérience hollandaise en la matière. En effet, les villes de Casablanca et Amsterdam ont signé en novembre 2014 une convention de coopération (complétée par un avenant en mai 2015) visant la réhabilitation de la cathédrale Sacré-Cœur, l’exploitation du Grand théâtre, et le réaménagement du complexe Mohammed V. Cette coopération se structure principalement autour de l’échange d’expériences avec Amsterdam sur les thèmes de la culture, du marketing urbain, de la gestion portuaire, la gestion de l’eau et des déchets, du sport et du développement urbain intelligent. Amsterdam est d’ailleurs précurseur en matière de réhabilitation d’églises et lieux de culte en espaces culturels comme le Paradiso, ancienne église transformée en salle de concerts.

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc