×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Libye: Syrte bientôt libérée

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:4836 Le 16/08/2016 | Partager
Avec l’appui de l’aviation américaine, Daech écrasé
Les jihadistes contrôlent plusieurs secteurs de la ville
syrie_036.jpg

Après avoir gagné du terrain dans la ville de Syrte, les forces du gouvernement libyen d’union nationale (GNA) continuent de progresser face aux jihadistes du groupe Etat islamique (Ph. AFP)

Après des mois sous le contrôle de Daech, la ville de Syrte se libère enfin. Au jour le jour, les forces pro-gouvernementales gagnent du terrain. Ils annoncent la reprise de la ville après avoir assailli le camp des jihadistes par des attaques terriennes, aériennes et maritimes. L’État islamique ne contrôle désormais que quelques quartiers en bord de mer.
Les forces gouvernementales d’union nationale (GNA) fortement appuyées par les Etats-Unis ont pu reprendre le contrôle de plusieurs sites importants dans la ville de Syrte durant la semaine passée. Depuis le 1er août, la Libye a reçu une précieuse aide des Etats-Unis qui a lancé des frappes aériennes contre Daech. «Les forces ont progressé dans le quartier Numéro deux, avec l’aide de l’artillerie et des forces navales», a indiqué le porte-parole de la GNA, Reda Issa.
Samedi 13 août, les soldats de la GNA (constituée en majorité par des ex-rebelles) ont mis la main sur un bâtiment stratégique du groupe Etat islamique. C’est dans cet édifice que Daech avait installé sa station radio d’où il diffusait ses communiqués et annonces mais aussi des messages religieux. La brigade de la GNA considère cette conquête comme «importante». Le lendemain, ils prennent le contrôle d’immeubles de «1.000 unités de logement» qui contournent en partie le quartier appelé «numéro deux» où les jihadistes s’étaient retranchés.
Bien armées et toujours soutenues par l’aviation américaine, les forces gouvernementales poursuivent leurs attaques vers le «quartier numéro 3», un secteur résidentiel en bord de mer à Syrte. Ce quartier est encore sous l’emprise de l’EI, ont annoncé des journalistes de l’Agence France-presse se trouvant sur les lieux. «Les rangs de l’ennemi se sont dispersés, alors, nous en avons profité pour avancer jusqu’au centre de conférence Ouagadougou et jusqu’au bâtiment de la Banque nationale du commerce» à proximité, a rapporté Mustafa al-Faqih, l’un des commandants des forces pro-gouvernementales. «Avec la volonté de Dieu, nous avancerons vers le reste des secteurs où se trouve encore l’ennemi», ajoute-t-il. Cette opération a dynamisé les forces loyalistes.
Le groupe de jihadistes se retrouve maintenant en position de faiblesse. Il a perdu les principaux quartiers de Syrte qu’il  contrôlait.
Depuis le début de l’offensive, plus de 300  soldats des forces gouvernementales libyennes ont perdu la vie et plus de 1.800 d’entre eux ont été blessés selon un bilan officiel.  Du côté des jihadistes, aucune information n’a été donnée.

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc