×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Casablanca-Settat
    Les autorisations commerciales bientôt dématérialisées

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:4834 Le 12/08/2016 | Partager
    Le processus pour le choix de l’opérateur enclenché
    Le CRI de la région vient de lancer un AMI

    Du nouveau pour la dématérialisation de l’octroi des autorisations commerciales. Le CRI de la région Casablanca-Settat vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt (AMI)  pour le choix d’un opérateur qui l’accompagnera pour la mise en place et la gestion d’un système d’information intégré. Il s’agit d’une étape préalable à la dématérialisation des procédures de prise de rendez-vous, de dépôt, d’examen et d’octroi des autorisations commerciales au niveau de la région de Casablanca Settat. Les dossiers des soumissionnaires doivent être déposés au plus tard jeudi 8 septembre prochain.
    Après les autorisations urbanistiques, c’est au tour des autorisations commerciales d’être dématérialisées. La nouvelle plateforme s’ajoutera donc à celles déjà existantes, dont Casa-Urba (autorisations d’urbanisme), Portnet (commerce extérieur), e-Lot (service de Lydec au profit des promoteurs immobiliers), e-auc (note de renseignement délivrée par l’Agence Urbaine) ainsi que la procédure de dématérialisation du quitus fiscal.
    La dématérialisation des services publics est l’une des priorités des groupes de travail, constitués dans le cadre du Comité régional de l’amélioration de l’environnement des affaires (CREA), piloté par le CRI (Cf. notre édition du 7 avril 2016). «La dématérialisation des procédures administratives est un choix pour lequel la région Casablanca-Settat a opté afin de rejoindre le peloton des villes intelligentes», avait déclaré Abdellah Chater, directeur du CRI Casa-Settat (Cf. notre édition du 20 juin 2016).
    L’accélération de la mise en place de ces services intervient dans un contexte particulier. Celui de l’entrée en service du nouveau découpage territorial. Ce qui s’est traduit par l’élargissement du territoire du CRI qui englobe aujourd’hui outre le Grand-Casablanca, les villes de Settat, El Jadida, Berrechid et Sidi Bennour. La dématérialisation des principaux services administratifs permettra de réduire les déplacements des investisseurs.
    A noter que le CREA est composé de quatre collèges permanents (administration, élus, secteur privé et services transverses). Il a pour mission principale d’entamer des actions d’amélioration de l’environnement régional des affaires. Parmi ses autres missions, figurent notamment la résolution des difficultés et contraintes liées au domaine des affaires au niveau régional et la coordination des efforts en matière d’amélioration du climat régional des affaires». De même, cette nouvelle plateforme sera chargée de suivre au niveau régional les programmes d’action du CNEA (Comité national de l’environnement des affaires).

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc